Contrecoup – Nathan Filer

Quatrième de couverture : 

« Je vais vous raconter ce qui s’est passé, parce que ce sera un bon moyen de vous présenter mon frère. Il s’appelle Simon. Je pense que vous allez l’aimer. Vraiment. Mais dans quelques pages il sera mort. Et il n’a plus jamais été le même après ça. » Matthew a 19 ans, et c’est un jeune homme hanté. Hanté par la mort de son grand frère, lors de vacances à la mer, dix ans auparavant. Hanté par la culpabilité. Hanté par la voix de Simon qu’il entend partout, tout le temps : dans le bruissement des feuilles des arbres, dans le crépitement des bougies d’anniversaire, dans le murmure de la marée… Dernier lien qui l’unit au frère disparu pour Matthew; « allucinations de commande », disent les médecins. Matthew a 19 ans et il souffre de schizophrénie, une maladie qui  » ressemble à un serpent « . Pour comprendre son passé et s’en libérer enfin, Matthew écrit, dessine, jette ses pensées sur le papier, tente de remonter le fil du temps. Il raconte l’enfance étouffée par la perte, la douleur silencieuse de ses parents; l’adolescence ingrate brouillée par les nuages de marijuana; la lente descente dans la folie, l’internement… Mais aussi, avec un humour mordant, le quotidien parfois absurde et toujours répétitif de l’hôpital psychiatrique – « Je vis une vie faite de copiés-collés », les soignants débordés mais qui font de leur mieux, l’ennui abyssal :  » il n’y a littéralement rien à faire « … Et le combat sans cesse renouvelé pour apprivoiser la maladie, et trouver enfin sa place dans le monde



Ma « touche » perso :


Contrecoup c’est un journal intime, une confidence.C’est un mélange de présent et de passé qui suit le fil des pensées du héro. C’est un ensemble de moment sain et de moment où il n’est plus maître de lui.


Contrecoup c’est le quotidien d’un jeune homme atteint de schizophrénie. C’est le traitement, la vie sous certaine contrainte, c’est la famille qui l’entoure de son amour oppressante. Et nous voyons ce personnage changer lorsqu’il ne suit pas sa médicamentation.


Contrecoup c’est aussi l’histoire d’un deuil qui ne guérira jamais et qui se métamorphosera. 


On est en total immersion dans le monde de Matthew. on s’attache et en même temps, on a tout de même une barrière qui est là, irrémédiablement, car nous ne sommes pas malade et nous ne côtoyons pas cette maladie.


Nathan Filer, lui, sait … Il nous l’explique avec sensibilité, humour et un respect. 

Vous sortez de cette lecture avec un autre regard, avec une autre vision du monde de la psychiatrie. 
Ce jeune auteur a beaucoup de talent !! J’espère qu’il ne restera pas sur ce premier roman et qu’il nous écrira encore d’autres merveilles comme celle-là ! 
Une lecture qui ne laisse pas le lecteur intact et que je recommande grandement !



Point d’impact :


 » BONJOUR, je m’appelle votre potentiel. Mais vous pouvez m’appeler inexploité. Je suis les occasions manquées. Je suis les attentes à jamais déçues. Je passe mon temps à vous narguer, malgré tous vos espoirs.Merci de me talquer le cul quand vous faites ma toilette et n’oubliez pas que ma merde a exactement la même odeur que la vôtre.« 


« Il existe à Bristol un pont célèbre, le pont suspendu de Clifton. C’est un endroit très prisé par les candidats au suicide. On y trouve même un panneau avec le numéro de téléphone de SOS Amitié. « 


Palmarès de l’AUTEUR:


Nathan Filer est Anglais. Ce n’est pas un romancier à proprement parlé puisqu’il est infirmier en psychiatrie.
Avec ce roman Il remporte le Prix Costa 2013 pour The Shock of the Fall ( Contrecoup) 

Mon Score !

5-5-bis

Publicités

6 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s