L’île des oubliés – Victoria Hislop

Quatrième de couverture : 

L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux …
Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombe les ruines d’une forteresse vénitienne ?
Pourquoi, Sophia, la mère d’Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ?
La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets …
Bouleversant plaidoyer contre l’exclusion, L’Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d’exemplaires, a conquis le monde entier.

 



Ma « touche » perso :


Il y a des romans qui vous charment tant que vous n’arrivez pas à vous en détacher … 

Vous avez toujours en tête les personnages et vous êtes impatient de vous replonger dedans… que vous soyez au travail, avec des amis ou votre famille.. vous avez la sensation que le livre vous appelle !!!!
L’île des oubliés fait parti de ces romans envoûtant … Il est d’une très grande finesse, merveilleusement écrit, extrêmement instructif et il va vous chambouler comme très peu de romans peuvent le faire … il ne peut que vous toucher au plus profond de votre cœur. 

L’île de Spinalonga, décor idyllique qui représente aujourd’hui le rêve, les vacances, a été l’une des dernières léproserie, en Europe L’auteur nous conte un sorte de saga familiale autour de cette fameuse île.


Un roman qui ne doit surtout pas rester au fond de votre biblio, il doit vivre, passer de mains en mains, être partagé… car il le mérite largement !! ce roman est un roman que l’on oubli pas !!!
J’ai lu de très bon roman , mais je dois dire que celui-ci est mon gros coup de cœur !!!




Point d’impact :


« L’histoire de ta mère est aussi celle de ta grand-mère et de ton arrière-grand-mère. Ainsi que de ta grand-tante. Leur destin était entrecroisé… Elles illustrent à la perfection ce que nous appelons la fatalité, en Grèce. Celle-ci est bien souvent le fait de nos ancêtres, et non des étoiles. Lorsque nous évoquons l’Antiquité, nous nous référons toujours au destin, mais nous ne parlons pas réellement d’une force incontrôlable. Bien sûr, certains événements capitaux semblent se produire sans raison et bouleverser le cours d’une vie, mais,en vérité, notre destinée est déterminée par les actions de ceux qui nous entourent et de ceux qui nous ont précédés.« 


« La solitude ne signifiait pas nécessairement être seul. On pouvait se sentir seul au milieu d’une foule « 


Palmarès de l’AUTEUR:

Victoria Hislop est un auteur britannique née en 1959. 

Son premier roman  » L’île des oubliés » lui a permit de recevoir le Prix de la révélation littéraire en Grande-Bretagne. Il est traduit dans vingt-six pays, il s’est vendu à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde. Et a été adapté par la télévision grecque sous le nom To nisi  en une série de 26 épisodes diffusés en 2010-2011.



Continuer avec l’AUTEUR

 


 

 



 


Mon Score !

5-5-bis


Publicités

3 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s