Un père en colère – Jean-Sébastien Hongre



Quatrième de couverture : 

Et si c’était au tour des parents de se rebeller ?
« Un père en colère » : la révolte d’un homme dépassé par le comportement de ses enfants. Sa lutte pour reconstruire sa famille et renouer avec sa femme. Son cri pour raviver la tendresse dans le cœur de ses deux adolescents en dérive.
Une fiction à l’intrigue implacable, qui ne triche pas avec la réalité et qui creuse au fond de notre époque pour en extraire la voie de l’espérance.





Ma « touche » perso :

Ce roman traite un sujet difficile. Le rôle de parents est loin d’être simple, d’autant plus avec une société qui n’est que leurre. Tout prône l’argent facile, les conquêtes faciles, tout est édulcoré, aseptisé.. Les émissions de télévision ne sont que paraître et mensonge. Voila sur quoi se base la génération actuelle.
Comment, avec un tel décalage générationnel, les parents arrivent à éduquer des adolescents. D’autant plus dans une cité Parisienne.

Voila les bases de ce roman, 2 adolescents « racailles » voir pire dealer  et 2 parents qui ont abandonné. L’un a quitté le milieu familiale et l’autre est en dépression et suicidaire.
Le père se décide enfin a réagir.

Ce roman se lit facilement. J’ai pu retrouver quelques rappels du début du blog (d’ailleurs j’en suis pas très loin…tout reste à faire encore !) car dans ce roman le fameux père se lance dans un blog qui va lui permettre de lâcher la pression. Le problème c’est que tout s’enchaîne et la situation va le dépasser.
Situation qui à mes yeux n’est pas crédible.

Ce qui est dommage, c’est que du coup les parties « Blog » me font plus penser à un semblant de documentaire. Et nous installe une barrière entre le personnage de Stéphane et nous. Tout est cliché (enfin toujours à mon goût!).

Personnellement, il manque un petit quelque chose. Je n’ai pas été embarqué par ma lecture. Je me suis vue lire …

Point d’impact :

« 
Je m’appelle Stéphane. Je suis père de deux enfants. Il y a quelques jours, ma femme a lancé sa voiture contre un mur. Elle a survécu, égarée dans un coma dont elle n’est toujours pas sortie. Ce sont ses propres enfants qui l’ont poussée à bout. […] Deux ingrats, deux égoïstes sans conscience morale. Peut-être sans âme. Une maladie ? Alors c’est une épidémie, car ils sont les enfants de notre époque, le résultat de mon aveuglement, peut-être, mais d’une démission générale aussi.« 

« 
Puis il réalise que lui non plus n’apparaît sur aucune photo. Ma disparition est-elle l’œuvre diabolique de mes enfants? songe-t-il. Non, mes enfants ne sont que des pantins. En réalité, ce sont les dernières décennies qui ont dissous dans l’acide toute forme d’autorité autre que celle de l’argent et du fun.« 


Palmarès de l’AUTEUR:

Jean-Sébastien Hongre, est un écrivant Français.

Il a publié son premier roman « Un joueur de poker » aux Éditions Anne Carrière (12/03/2010), puis un « Père en colère » chez Max Milo.


Continuer avec l’AUTEUR:




Mon Score !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s