La petite félée aux allumettes – Nadine Monfils

Quatrième de couverture : 

À Pandore, il se passe de drôles de choses… Chaque fois que Nake, une jeune fille un peu barrée, craque une allumette, elle a des visions affreuses de petites filles assassinées déguisées en Blanche Neige ou en Chaperon rouge. Mais là où ça se corse, c’est quand elle découvre le lendemain dans les journaux que ces crimes ont bien eu lieu…
L’inspecteur Cooper, qui a de curieuses manies, et son collègue Michou, flic le jour travelo la nuit, vont mener l’enquête. Tout irait bien si l’infernale mémé Cornemuse ne venait pas flanquer la pagaille. Fan d’Annie Cordy et amoureuse de Jean-Claude Van Damne, avec qui elle « cause » depuis ses vacances avec un serial killer, l’horrible punaise sans scrupules revient, pire que jamais. Ça va barder ! 

Ma « touche » perso :

J’avais beaucoup entendu parlé de mémé Cornemuse, maintenant je comprends pourquoi ! C’est un personnage haut en couleur. Une petite vieille de 85 ans qui est extravertie, obsédée sexuelle, fan de Jean-Claude Van Damne et Annie Cordy et qui a la gâchette facile. Elle a sa propre conception de la justice et apparemment personne ne peut la forcer à faire ce qu’elle ne veut pas.

Ce personnage est plutôt chouette, outre les divers passages crus (attention non grossier mais limite) par contre l’histoire en elle-même est totalement déjantée.

Je me suis perdue dans les divers éléments , dont certains sont totalement inutiles. Et il y a des passages « fantastiques » qui ne sont pas expliqués,cela me gêne un peu. Du coup je n’ai pas été transporté du tout du tout ….

Le langage charretier du roman ne m’a pas convenu, même s’il y a quelques passages qui m’ont fait sourire. L’intrigue policière est noyée par les coucheries et autres déboires des personnages principaux. Je reste dubitative…

Point d’impact :

« 
C’est pas une insulte, c’est une vérité. Quand on est con, on a souvent besoin des autres pour le savoir « 

« – Vous êtes vraiment fêlée !
– C’est ton avis, mais je ne le partage pas.« 


Palmarès de l’AUTEUR:

Nadine est belge, écrivain, réalisatrice et productrice. Elle vit entre Montmartre et la Belgique.
Journaliste (chronique polars) dans Focus (suppl. du Vif /L’express) Belgique.
A donné des ateliers d’écriture/polars dans les prisons (Valence, Rouen…)
Et des cours de scénarios + écriture théâtrale au Parallax (école de comédiens à Bruxelles) ainsi qu’à l’Université européenne d’écriture en Belgique.
A dirigé une galerie d’Art à Bruxelles pendant 7 ans.
– Babylone Dream – Prix du polar (Cognac)
– Nickel Blues  – Prix des lycéens de Bourgogne 
– Coco Givrée : Prix de la ville de Limoges (2010)
– La vie en rose : Prix jeunesse des lectures publiques
– Les fleurs brûlés : Prix jeunesse des lectures publiques
– Prix de « La griffe Noire » pour l’ensemble de son oeuvre.

Continuer avec l’AUTEUR:

 

                                             Je vous laisse compléter avec le lien du site de l’auteur ..

Mon Score !


Publicités

4 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s