500 000 euros d’argent de poche – Rémi Stefani

Qui dit 1er mercredi du mois dit  avis de jeunes lecteurs…

Aujourd’hui, notre jeune « readeuse » a choisi de nous parler du livre « 500 000 euros d’argent de poche » écrit par Monsieur Rémi Stefani. 


Quatrième de couverture :

Une nuit, un meurtre a lieu derrière la maison d?Aurélien. Au matin, le garçon découvre dans les broussailles une sacoche renfermant 500000 euros. Qu?en faire ? Partagé entre le désir de garder le pactole et le sentiment de faire quelque chose de mal, Aurélien hésite? pas très longtemps !

 Un grand merci à cette jeune fille …



Laure, 10 ans, Paris, France
 
Moi : Qu’est ce qui t’as le plus plu dans ce livre pour vouloir nous en parler ?
Laure :  l’enquête.
 
M :Y’a t’il un personnage rigolo, ou un auquel tu te serais identifié ?
L Aurélien, le personnage principal qui a 11 ans.
 
M: Qu’est-ce que tu dirais aux parents ou autres enfants de ton âge pour qu’ils lisent ce livre ?
L : c’est bien pour ceux qui aiment des enquêtes policières. J’avais l’impression d’être le héros.
 
M : Dis-moi, comment as tu connu ce roman?
L : il était dans ma bibliothèque parce que ma grande sœur l’a acheté au salon du livre jeunesse, quand elle l’a visité avec sa classe et que l’auteur était là.
 
M: Pour finir, si tu dois lui donner une note de 1 à 5, ce serait ….. 

L : 4 il était bien mais un peu trop court




Petit détour sur cet éditeur que je ne connaissais pas ..

Rageot

(France)
Maison d’édition créée en 1941

Historique

En 1941, Tatania et Georges Rageot fondent les éditions G.T. Rageot, pour « donner à lire autre chose aux enfants que la comtesse de Ségur ou Jules Verne et leur faire découvrir à travers des romans d’auteurs étrangers la vie des enfants des autres pays ». 113 titres sont publiés entre 1941 et 1959, date du rachat par les éditions Hatier. Elle continue toutefois d’être dirigée par Tatania Rageot – Georges Rageot décède en 1950 – jusqu’en 1971. En 1972, elle est reprise par leur fille, Catherine Scob, qui travaille aujourd’hui avec sa propre fille, Caroline Wetsberg.
La rachat par Hatier marque la création des éditions de l’Amitié. Près de 200 titres sont publiés dans la collection de l’Amitié. Apparaissent ensuite toute une série de collections dérivées, dont Ma première amitié, en 1978 et Jeunesse poche en 1971, la première collection de poche pour les jeunes (en quatre série, policier, aventure, anticipation, espionnage). Ces collections ont fait découvrir des nombreux auteurs, comme Michel-Aimé Baudouy, Anne C. Veslty, Yvan Maufret, Betsy Biars, Maria Gripe ou Susie Morgenstern.
Tout ces titres se retrouvent aujourd’hui dans la collection Cascade, créée en 1989. Avec une vingtaine de titres par an, elle se décline par thème, aventure, policier, contes.

Publicités

4 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s