Le confident – Hélène Grémillon

Quatrième de couverture : 

Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.

Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspense psychologique.

« Le confident » a obtenu cinq prix littéraires et été traduit en vingt-sept langues.

Ma « touche » perso :


Un livre très bien construit. J’ai aimé l’approche de l’auteur, qui pour faire éclater la vérité, nous fera intervenir 3 protagonistes. Celle de Louis, d’Annie et d’Elisabeth (la femme, l’amant et le jeune homme amoureux éconduit). A tel point que nous passons d’un personnage que l’on va exécrer à un autre….

La dualité de ces deux femmes pour l’amour d’un homme et surtout d’un enfant est très belle et horrible en même temps ! Mais pour moi une question reste en suspens …Louis était-il un pion auprès d’Annie ou avait-il une importance dans son cœur ?? Car plus on en apprend sur l’une ou sur l’autre et plus on se dit qu’il y a un coté machiavélique chez ces deux femmes ..


C’est un roman qui vous fait réfléchir car il est lourd de sens .Jusqu’où peut-on aller quand on a le désir de devenir mère, que peut-on faire pour sauver sa femme et que peut-on accepter par amour ..

Et la seconde guerre mondiale en second plan ne fait rien pour alléger l’atmosphère de cette histoire.


Mon Score !

4-5-bis

 

 

Palmarès de l’AUTEUR:

Originaire du Poitou, Hélène Grémillon est née le 8 février 1977.

Elle est titulaire d’une maîtrise de Lettres et un DEA d’Histoire. Elle a travaillé chez Publicis au planning stratégique puis est devenue assistante de programmation et enfin journaliste avant de se consacrer à l’écriture.

Elle est l’épouse de Julien Clerc avec qui elle a eu un fils, Léonard en 2008. 

Son premier roman, « Le Confident », paru en 2010, a été traduit en 27 langues et s’est vendu à plus de 250000 exemplaires. 

Publicités

8 commentaires

  1. ma Foumette, nous avons tous un genre de prédilection ou plusieurs, ou beaucoup, mais nous grandissons et nous pouvons avoir des besoins de lecture qui évoluent. Stéphanie, j'aime justement la diversité dans tes lectures. J'aime ce « genre de lecture » mais il ne retiendra pas pour autant mon attention. Des choix sont à faire.

    J'aime

  2. Une très bonne lecture pour moi aussi ! Le Confident fait partie de ces romans qui restent en tête, bien après les avoir lus ! Il a un petit côté thriller psychologique, à l’atmosphère encore alourdie par la guerre en toile de fond, qui m’a beaucoup plu. Je ne m’attendais pas à ça et j’ai été surprise. Mais en bien ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s