L’heure des fous – Nicolas Lebel






Paris: un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard…
Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité. 
L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale.
Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous…




C’est notre fameux RDV ! Le regard croisé d’un roman ! Entre un invité et moi-même. Aujourd’hui, David du blog « c’est contagieux »nous fait cet honneur. Quand on invite David, il faut pousser les meubles, faire du rangement car il prend de la place le Monsieur !! C’est un monde à lui tout seul. Et quel monde !! il est magnifique … 

Si tu te présentais…..


David :  David, Fondateur du Webzine www.cestcontagieux.com. Serial-Passionné de littérature, de cinéma et de comics. A une fâcheuse tendance à contaminer dangereusement les gens qui le lisent…


Pourquoi ce livre?

D 
J’aime beaucoup la couverture, mélange de Half-Life et de Breaking Bad. Et le titre, L’heure des Fous, est intrigant.

M :  Pour tout vous avouer, on avait prévu un autre roman. Et puis, il y a eut Saint Maur en Poche….Une superbe rencontre avec l’auteur. David s’est lui aussi procuré ce roman. Finalement on a changé notre fusil d’épaule et nous sommes partis à la rencontre de ce bouquin d’un commun accord. 
 
L’auteur est-il un illustre inconnu pour vous ou au contraire un fidèle de votre bibliothèque ?

D : 
Eh bien j’ai découvert Nicolas lors du match digital Norek/CamHug, qui restera dans les annales du plus improbable What The Fuck de l’histoire du prix du polar Saint-Maurien. Il m’a bien fait rire avec ses montages Photoshop.
Je l’ai ensuite rencontré dans ce même salon. Le courant est vite passé entre nous et je lui ai pris « L’heure des Fous » qu’il m’a gentiment dédicacé.

M :  Dans la bibliothèque totalement inexistant, par contre Nicolas n’est pas un inconnu du tout…. Merci les réseaux sociaux..
 
En un mot, votre ressenti …

D Truculent

M :  Tu as dit quoi toi ??? ah oui pas mal …je dirai immersif, étonnant, qui tient la route ….hop j’arrête là car David va me trouver mauvaise joueuse !!


D Non, juste bavarde lol :p

 
Et si on devait approfondir en quelques lignes.

D Ce livre présente une des équipes de flics les plus bigarrées et les plus dissonantes que j’ai jamais rencontrée. Et pourtant le métissage fonctionne à plein pot. Chacun des personnages de l’équipe apporte sa touche colorée à l’ensemble, un magnifique arc-en-ciel de l’âme humaine.
De plus, les dialogues sont succulents. Mention spéciale à l’appli téléphonique avec les citations d’Audiard qui émaillent le livre de leur acidité mordante.



M :   Bon je vais essayer d’être succincte (car 1- David est pipelet  2- j’ai bouffé toute mes chances lors de la question précédente)… J’avais lu de très bons retours de ce roman, mais comme je suis un peu butée comme fille (je ne vous permets pas de réagir là!) j’hésitais à me lancer dans cette lecture. Et puis finalement, je me le suis procurée et je ne le regrette pas! Les personnages sont très attachant ! J’ai adoré particulièrement le capitaine et son vocabulaire fleuri. D’ailleurs l’argot du bonhomme est très enrichissant! L’histoire est on ne peut plus plausible, ce qui me fait regarder les SDF d’une autre façon (pas de bol, j’en croise tous les jours !!! Merci Nicolas pour la flippe) . Et puis j’adore les citations dans le roman ..La plume de l’auteur coule de source heu canalisation ..Help David aide moi sur ce coup là !!!..Enfin pour finir, une merveilleuse découverte pour moi !


Serait-ce un livre que vous conseillerez ?

D :  
Oui, en premier lieu à tous les habitants du XIIEME arrondissement de Paris. J’y vis et je me suis complètement retrouvé dans les lieux décrits, que ce soit le commissariat situé avenue Daumesnil ou le bois de Vincennes que je ne verrai plus jamais du même oeil.
Ensuite, à tout le monde car ce roman est facile d’accès, drôle et à l’intrigue puissante et cohérente de bout en bout. C’est si rare pour un premier roman.


:  Oui !!! d’ailleurs vous l’avez lu vous qui êtes derrière votre ordi? M’enfin, il faut le lire !!! Pour revenir sur les propos de David, je suis moi aussi une enfant de Vincennes et de Paris (12 et 20ème), cela donne un petit plus, certes, sur notre lecture, mais je pense que l’on peut prendre un grand plaisir à la lecture de ce roman sans connaître le coin.


Quel titre auriez-vous donné à ce livre si vous en étiez l’auteur ?

D : 
La guerre des clochards, Les SDF contre-attaquent ou Le Retour du vagabond.


M :  Joker (heu c’est pas le nom que je donnerai au bouquin hein !!! je n’ai juste pas de meilleure idée..)


D : Mais oui, le Joker, c’est un nom porteur, ça !!!
 
Que pensez-vous de la couverture du roman ? est-elle bien choisie ?

D : 
Voir ci-dessus. Mais sinon on voit pas trop le rapport entre la couv´ et le contenu.


M : J’ai la version poche Marabooks et elle est super belle (elle ressemble pour beaucoup à celle du grand format). D’ailleurs, pour la petite confidence, c’est l’une des premières choses que j’ai dite à l’auteur ….Avant d’essayer de l’amadouer à coup de m&m’s. ( je n’ai pas réussi …la prochaine fois j’emmène des réglisses !). Heu, sinon David sérieux tu vois pas le rapport ?? Le mec aux lunettes qui domine le monde …Nan vraiment pas ….?

D :  Si, mais je voulais pas spoiler loool ^^ Bon, ok, la vérité est dans les lunettes (ça ferait un super titre d’émission de TV-Réalité, ça !).



Disons que vous êtes avec l’auteur, fauteuil, café…L’ambiance parfaite pour des petites confidences. Vous êtes bien. Vous lui parleriez de quoi ?

D : 
Dis c’est vrai que le bois de Vincennes est truffé de psychopathes ?

M :  je lui demanderai de m’expliquer un peu le langage des justes car après recherche sur le net, je n’ai rien trouvé… A t’il vraiment existé ?? De même pour les Chassepots et Napoléon ? bref, j’ai pleins de truc à lui raconter …ça tombe bien, il invite facilement à boire une mousse parait-il  🙂 David tu nous rejoins ??

D : Yes, fais péter une mousse, Nicolas !


Le mot de la fin à l’invité du blog …

D :  Un grand merci de m’avoir invité, Stef. On se sent bien au chaud chez toi, c’est grand et c’est confortable 🙂

J’ai accepté parce que je suis fan de ton blog, de ton inventivité. Tu as toujours plein d’idées que je trouve fraîches et amusantes. Tu fais partie des blogs que je visite le plus.Ce fut ma première « Lecture Commune ». L’exercice a été amusant. Et ce fut un grand plaisir de la faire avec toi. Et une très bonne idée de ta part d’avoir suggéré « L’heure des Fous ».
Publicités

6 comments

  1. Beaucoup aimé ce livre… Rencontré l'auteur à St Maur, un garçon d'une grande gentillesse et d'une profonde humilité. Le jour des morts est dans ma Pal, et ne devrait pas voir la fin de l'année…
    Savoureux dialogue, vous deux! C'était parfait…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s