Blue note pour héroïne brune – Thiébault de Saint-Amand

Quatrième de couverture:

Thiébault de Saint Amand vous propose une série historique, musicale et irrésistiblement coquine où l’argot et l’humour sont omniprésents.La première enquête de Phil Mazelot vous réserve bien des surprises? Qui aurait pu croire que Frédo mourrait un jour dans son lit ? Dans cette aventure passionnante au coeur de Paname, dans le milieu des maisons à lanternes, la belle Nadège succédera-t-elle à mama Élisa, la mère de Frédo, qui veut garder l’emprise sur le clac familial du Montparnasse ? Le bel Angelo et Mademoiselle trahiront-ils le secret chuchoté par Frédo sur son lit de mort ?

Ma « touche » perso:


Bah mon gars, allez, installe toi, prends une bleue, ferme tes mirettes et écoute l’histoire du bouquin de Thiébault de Saint-Amand. 

L’histoire se passe à Paname après la 1ere guerre. Phil Mazelot est un ex perdreau. Entiflé à sa régulière, il ne dit pas « non » à quelques petits extras, sans payer c’est pas trompé ! D’ailleurs, en parlant de payer, il serait un peu rapiat sur les bords que cela ne m’étonnerait pas. Mais Phil, c’est un mec de la grande ville, il ne se sent bien qu’à Paris.

Depuis que j’ai passé Lyon, c’est grand soleil. J’ai tellement chaud que la veste me colle dans le dos. C’est pas sain un temps pareil en automne. Un coup à te filer des idées fixes. Incontestablement, les paysages sont magnifiques, mais les violons au bord des routes qui te jouent Sérénade pour trois lézards, avec leurs « tss tss tss tss », ça aurait tendance à me tortiller gravement les ballerines.


Bref, voila notre Phil à l’enterrement de Frédo, ce dernier a passé l’âme à gauche. Mais il laisse derrière lui une daronne et Nadège. Et c’est pas comme si son boxon ne ramenait pas d’oseille. Quelques vérifications s’imposent ! Surtout que la belle Nadège, sa gazelle, a des activités secondaires un peu particulière ! Et si notre macchabée avait été déglingué ?

Vous l’aurez compris, ce roman est écrit en argot, le personnage de Phil est bien trempé ( un peu à la Mike Hammer pour ceux que se souviennent ) et il est très sympa de se retrouver dans le vieux Paris. Des scènes un peu hot,d’ailleurs toutes personnes prudes s’abstenir !, un dialogue atypique et un retour sur une époque de cabaret et libertés. 
Un roman court qui se découvre avec plaisir donc…


Mon score:

3-5-bis

 

Publicités

8 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s