Une femme simple et honnête – Robert Goolrick

Ma « touche » perso:

Robert Goolrick a ce talent qui vous permet de donner une consistance à ces personnages. D’ailleurs, ils sont tant travaillés, sculptés que ces romans ne sont portés que par eux. Tout est question de sentiment, de réaction profondément humaine, que ce soit en bien ou mal. Il explore l’âme et la retranscrit de sa magnifique plume.
Le précédent roman que j’avais lu de cet auteur, Arrive un Vagabond , m’avait ému à m’en donner des frissons.

Dans ce roman , l’auteur nous parle d’amour, de sexe, de haine et d’argent. Un sacré mélange tout ça, non !

Ralph Truitt, est un homme seul depuis maintenant bien trop longtemps. Il est temps pour lui de refaire sa vie, de se remarier et pourquoi pas retrouver ce fils perdu. Il se résout donc à passer une petite annonce dans un journal.

Petit annonce qui tombe entre les mains de Catherine Land, qui se définit de femme simple et honnête. En réalité cette femme de petite vertu cherche à redémarrer sa vie à zéro. Fuir l’alcool, la drogue, les hommes qui défilent. Trouver enfin une stabilité et un confort de vie qu’elle estime avoir le droit. Mais pas forcement avec ce Ralph Truitt.

Truitt n’était que la porte qu’il lui fallait passer pour se rendre là où elle allait, mais elle se réjouissait après coup qu’il ne fut pas gras ou détestable, ou bien cruel et tyrannique, ou tout simplement ignorant, autant de traits de caractère partagés par presque tous les autres hommes qu’elle avait rencontrés

Bien évidement, cette belle jeune femme est éprise d’un jeune homme, son égal. Mais bien que tout soit planifier, un rouage va commencer à riper.

Et elle pensait à Truitt, à sa simplicité et à sa confiance. Et, étrangement, elle pensait à son corps, et aux nuits qu’ils avaient passées ensemble. Son corps n’était pas jeune, mais riche dans son parfum et sa texture, et, sans qu’elle sût pourquoi, il lui était familier. Il avait un corps imposant, mais pas menaçant. Il ne lui avait jamais causé de douleur. Elle n’était pas certaine que ces nuits eussent été pour elle un plaisir, elle n’était plus sûre de connaître le sens du plaisir ….

Un roman qui démarre doucement, telle une vieille loco. Le cheminot pose son carburant, la loco toussote puis commence à rouler. Par moment elle recule légèrement, par petite vague afin de mieux repartir puis elle prend son allure de croisière. Et nous passagers, incroyablement bien installé sur nos fauteuils en velours rouge, sommes happés par son rythme hypnotique jusqu’au mot FIN.


Mon score:

4-5-bis



Quatrième de couverture:

Wisconsin, automne 1907.

Sur un quai de gare, Ralph Truitt, magnat local craint et respecté, attend un train en retard alors que s’annonce une tempête de neige. Ce train renferme son dernier espoir, une promesse de bonheur et d’harmonie retrouvée. Ralph Truitt a placé plusieurs mois auparavant une annonce dans un journal de Chicago, dans laquelle il a écrit qu’il était à la recherche d’une femme fiable, ayant renoncé aux illusions romantiques, mais sachant apprécier le confort d’un foyer.

Dans le train, Catherine Land s’apprête à le rencontrer. Elle lui a répondu qu’elle était cette femme simple et honnête qu’il appelait de ses vœux. Pour mieux l’en convaincre, elle se débarrasse de ses derniers atours de courtisane et se déguise en cette épouse modèle qu’elle compte bien incarner à la perfection, le temps de parvenir à ses fins.

Une femme simple et honnête est un premier roman étourdissant par son art de la narration et la qualité de sa prose. Il a été comparé aux États-Unis à Jane Eyre ou aux Hauts de Hurlevent, des sœurs Brontë.

Publicités

4 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s