Je suis mort hier – Patrick Jaulent

Ma « touche » perso:

Je suis mort hier peut être classé dans les romans fantastiques mais aussi initiatiques. Il vous pose la question suivante : Si vous saviez qu’il vous reste 24h à vivre comment utiliseriez vous ce temps ?

 
Allez une petite disserte ..vous avez 4h ….
 
John est chirurgien esthétique de renom, riche, célèbre, belle maison et belle voiture..Il a tout pour lui. Une femme très belle mais qu’il n’aime pas. Un fils brillant étudiant en médecine et une fille qui glandouille et dont il ne s’intéresse pas. Bref, il est heureux car entre ses conquêtes extra-conjugales et ses parties de golf, on vient de lui offrir une opportunité de voir son nom à côté des stars..
Tout bien dans le meilleur des mondes, lorsque John entends une voix lui annoncer qu’il lui reste que très peu de temps à vivre. Croyant dans un premier temps à une vengeance de sa femme, il est bien obligé de se faire une raison et mettre de l’ordre dans sa vie.

Si on y réfléchit bien, on est tous morts hier. Dès notre venue au monde, on entame le cheminement vers notre mort. Notre enfance, pour peu qu’elle ait été meurtrie, frappée au coin du désamour, gangrène le peu des ans qui nous sont impartis et nous fait nous haïr. Ainsi sillonnons-nous à travers les arcanes de la vie, tentant désespérément de colmater ces béances de temps constamment ouvertes, essayant continûment de restaurer ce qui de toute façon ne se peut réparer. Après beaucoup d’errances, une seule certitude reste acquise: ce n’est qu’avec beaucoup de recul et d’amour que l’on peut pardonner et enfin aller l’amble sur les rives de la saga familiale.

Bien que ce roman ne soit pas d’une grande nouveauté il faut reconnaître qu’il est bien écrit, que nous nous attachons au personnage principal  et qu’il nous fait réfléchir. Seul petit bémol pour moi, mais cela ne concerne que moi, un peu trop « ésotérique « . Ne croyant pas à l’au delà,  j’aurai préféré de la pure science fiction sur ce thème .. 

 Mon score:

3-5-bis



Quatrième de couverture:

Imaginez… On vous annonce qu’il vous reste seulement vingt-quatre heures à vivre sur cette terre. Vous êtes un privilégié aussi, ces dernières vingt-quatre heures vous sont offertes comme une option possible de rachat. En cas de réussite, vous poursuivrez votre vie dans un autre univers, sinon vous serez désintégré sauf si le malin vous joue un tour. Et si c’était vrai ? Au crépuscule de votre vie, quel regard porterez-vous sur les vestiges de votre passé, vos actes manqués, vos amours déchus, vos regrets amers, vos réussites factices et vos succès éphémères ? L’illusion de la richesse d’une vie qui se fissure au fur et à mesure de l’inexorable écoulement du temps qu’il vous reste à vivre sur cette terre. Qu’aimeriez-vous que l’on retienne de vous ? Au-delà des croyances personnelles, cette histoire sonne le glas de votre possible réveil, avant qu’il ne soit trop tard. Entendez-vous votre horloge ? Tic-Tac, Tic-Tac… Tic-Tac, Tic-Tac… C’est le temps qui passe… Non, c’est la mort qui approche. Alors vivez comme si vous alliez mourir demain et apprenez comme si vous alliez vivre pour l’éternité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s