Les Belges reconnaissants – Martine Nougué

Ma « touche » perso:

Les Belges reconnaissants est un polar qui met le doigt sur un fait historique, alors bien entendu tout est romancé, les personnages n’existent pas et n’ont jamais existé. Et même si on peut y retrouver certains climats de nos régions, tout sort de l’imagination de l’auteur.

Pénélope Cissé, est une superbe jeune femme d’origine Sénégalaise, flic avec un tempérament de feu. Peu de temps après les élections municipales, le maire fraîchement réélu d’un petit village est retrouvé mort. Pénélope se voit confier l’affaire, mais enquêter dans un village où les étrangers sont de trop, pour une femme de couleur, la tache est rude !
Il va falloir creuser avec intelligence, faire délier les langues, remonter sur trois générations afin de connaitre le fin mot de l’histoire !

Vous savez l’histoire de nos villages est tissée de vieilles haines entre familles dont souvent plus personne ne connait l’origine

J’ai aimé ce personnage de Pénélope qui est toujours sur le fil du rasoir, elle joue avec la loi, enfreint quelques règles pour arriver à ses fins. Elle aime la vie légèrement épicée comme serait un plat de son pays natal.
Et le petit plus ,qui est toujours pour moi important, a éveillé mon intérêt pour un fait historique qui ne m’était pas familier. L’exode oublié des Belges en France en 1940. si vous souhaitez approfondir, je vous laisse le lien d’un article très intéressant.
Mai 1940 – les civils belges sur les routes

Un bon moment de lecture dans nos campagnes Françaises, avec des personnages du terroir.


Mon score:

3-5-bis

  • Originalité   
  • Facilité de lecture 
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif 
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur 



Quatrième de couverture:

Castellac était un village apparemment tranquille jusqu’au jour où son maire est retrouvé raide mort dans la garrigue. Pénélope Cissé, officier de police du commissariat de Sète, va devoir fouiller dans le passé trouble du village pour retrouver l’assassin de Monsieur le Maire. Elle va être confrontée à quelques habitants pittoresques mais pas toujours très coopérants, protégeant leurs petits secrets et peu amènes à l’égard de ces « étrangers », les nouveaux habitants venus du nord, ou cette flic Africaine qui fouine dans leurs histoires.

Publicités

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s