Te laisser partir – Clare Mackintosh

Ma « touche » perso:

Ce roman est bluffant !! Je me suis fait balader par l’auteur …Elle m’a pris par la main et je me suis laissée porter !

Il est découpé en 2 parties. Les chapitres sont courts, rythmés et assez immersif.

La première commence par un accident de voiture qui provoque la mort d’un enfant. Une enquête de police est engagée pour retrouver le conducteur de la voiture qui ne s’est pas arrêté.
Nous passons du capitaine de police et sa coéquipière qui malgré la pauvreté des indices s’obstinent à ne pas clore l’enquête à une femme qui a tout quitté pour se reconstruire une vie à 150 Km de Bristol.
pendant 200 pages, l’auteur vous sifflote une berceuse. Vous êtes à sa merci ! Elle vous dresse un tableau un peu tendre entre un flic qui se questionne sur sa vie privée et cette femme qui rencontre quelqu’un et cherche le bonheur. Et puis arrive le dernier paragraphe du dernier chapitre. Et je dois vous avouer que je l’ai lu 3 fois ! La première impression : « Attend, j’ai rien compris ! », la deuxième : » purée, il y a un problème de traduction ! » et puis « oh putain, c’est pas possible !!!  » j’ai enfin compris que je me suis fait berner !
Je n’ai pas pu lâcher la seconde partie du roman ! Je ne développerai pas volontairement, mais c’est un pur moment de bonheur !

Elle se penche et ouvre son manteau pour réchauffer le garçon, son ourlet épongeant l’eau de la chaussée. Et alors qu’elle l’embrasse et le supplie de se réveiller, le halo de lumière jaune qui les enveloppe se réduit en un faisceau étroit ; la voiture fait marche arrière. Le moteur hurle son mécontentement lorsque le conducteur essaie deux, trois, quatre fois de faire demi-tour dans la rue étroite, éraflant dans sa précipitation l’un des immenses sycomores qui bordent la rue
Puis vient l’obscurité.

Je n’ai qu’une chose à vous dire : Lisez ce roman ! La plume de l’auteur est vraiment efficace, ce roman est surprenant, il vous tirera surement une larme ou deux .Vous allez ressentir de la colère, du désarroi, de l’empathie et retenir votre souffle jusqu’à la ligne finale.

Mon score:
4-5-bis

  • Originalité   
  • Facilité de lecture 
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur


Quatrième de couverture:

Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant entre tensions familiales et obligations professionnelles.
Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie…

Publicités

15 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s