L’amante d’Étretat – Stanislas Petrosky

Ma « touche » perso:

Un roman court mais intense. Il va vous plonger un cœur du désarroi d’une femme.

Isabelle et Frédéric sont un couple heureux et très fusionnel. Lorsque Frédéric disparaît en mer, Isabelle perd pied. Entre l’attente, le vide, l’isolement, elle s’enferme sur elle-même et commence une descente aux enfers.

Un roman court je disais 125 pages. Alors oui l’auteur aurait pu s’étendre sur les belles falaises d’Etretat, nous faire vivre une romance pour rajouter un cinquantaine de pages à son roman. Mais là n’est pas l’essentiel ! L’histoire est dans le cœur et la tête d’un personnage. De sa souffrance ! Pas besoin d’édulcorer dans ce cas et c’est bien mieux comme cela. Préparez-vous à descendre au tréfond de votre âme, de la folie, de la dépression et posez-vous la question : Jusqu’où pouvez vous tomber par désespoir ?
J’attendais avec impatience un nouveau roman de l’auteur suite à mon coup de foudre pour Ravensbrück mon amour . L’auteur change d’époque, de lieu mais nous offre de nouveau une histoire d’amour qui fini mal (un fan des Rita Mitsouko ??)
De nouveau, je me suis laissée embarquer. De nouveau, je me suis laissée porter par ce roman que je ne peux que vous conseiller . Et de nouveau je vous dis : Il vous faut cet auteur dans votre biblio !
Mon score:4-5-bis

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Isabelle et Frédéric vivent une des plus belles histoires d’amour qui soit, passionnée et fusionnelle. Mais un jour où Frédéric part s’adonner à sa passion, la planche à voile, il disparaît corps et bien en mer. Isabelle va doucement mais sûrement sombrer dans la folie sans l’homme qu’elle aime.
Stanislas Petrosky nous entraîne dans les méandres de la dépression. Jusqu’où le manque de l’être aimé peut-il mener ?
Mais l’auteur venant du monde du polar, il se pourrait que L’Amante d’Étretat ne soit pas qu’une simple histoire d’amour tragique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s