Les yeux d’Astrid – Jean-Marie Kassab

Ma « touche » perso:

Les yeux d’Astrid est un roman a plusieurs lectures. Vous pouvez le lire de façon simple ou vous pouvez en tirer une leçon de vie.

Francis est un multi-milliardaire qui a tout perdu en très peu de temps. Quand je dis tout, j’entends non seulement sa fortune mais sa femme, ses enfants. Son équilibre et sa ligne de vie. Au bord du gouffre avec une envie de tout abandonner. Il part droit devant pour se retrouver sur une plage, arme en poche, pour en finir avec la vie. C’est là qu’il va rencontrer Astrid, une jeune femme qui va ouvrir les portes de son âme . Leur rencontre ne va durer que deux heures mais va chambouler Francis !

Un roman qui se lit très aisément avec ses chapitres courts. Ils permettent de nous transporter au grès de la réflexion de Francis dans son enfance ou un passé plus proche. De comprendre ses regrets, ses réactions face à l’adversité. Et bien que ce soit au final qu’une brève rencontre que l’auteur nous raconte, on comprend tout l’impact que cette ouverture d’esprit, cette clairvoyance peu amener sur la suite d’un destin.

C’est un roman court, environ 150 pages. L’auteur ne s’étend pas, ne vous donne que l’essentiel afin de comprendre son personnage principal. Puis Astrid va prendre une place folle dans cette histoire. Elle qui parle peu au départ, va remplir l’espace et nous surprendre. elle incarne à elle seule 3 des 5 sens ! L’ouïe par son écoute des confidences de Francis. La vue car elle reconnait l’homme bon en lui ! Le touché car même si à aucun moment ils n’ont de contact physique, elle arrive à étreindre et rassurer cet homme.

Il y a dans cette lecture un petit côté Laurent Gounelle pour ceux qui connaisse ! L’auteur nous offre une lecture un brin philosophie. Vous en sortirez enrichie. Avec une vision surement plus sage de la vie.

Un roman qui a une belle vie au Liban mais qui devrait se faire une belle place chez vous aussi !

Mon score:

3-5-bis

 

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

 

Quatrième de couverture:

Victime d’un père autoritaire, Francis, travailleur acharné devenu millionnaire fait récemment faillite. En instance de divorce de surcroît, le cumul des problèmes le mène au désespoir. Envisageant pour un moment le suicide, il se retrouve au hasard des routes face à face sur une plage déserte avec une inconnue prénommée Astrid. À travers quelques questions judicieuses, Astrid ouvre les yeux de Francis, l’aide à identifier ses problèmes réels et à poursuivre sa quête du bonheur pour retrouver la joie de vivre qui était en fait à portée de main. Leur débat prend la forme d’une vraie leçon de vie.Les dernières pages du récit réservent au lecteur des développements inattendus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s