L’été des lucioles – Gilles Paris

Ma « touche » perso:

Gilles Paris vous parle d’enfants, de famille. Son personnage principal est toujours un enfant d’ailleurs .. Si vous lisez Autobiographie d’une courgette ou Au pays des kangourous ce sont des drames vécus par des petits garçons. Ici, on ne déroge pas à la règle ..

Sur les trois romans lus de cet auteur, il y a donc toujours des enfants, mais j’ai pu constater que la mort n’est jamais bien loin non plus. Courgette et Simon perdent un être cher, ici ce n’est pas vraiment le cas, pourtant la mort est bien présente dans la vie de Victor.

Victor a une grande sœur et ses parents sont séparés. Sa maman a refait sa vie avec une autre femme, du coup il a la chance d’avoir deux mamans et un papa.

Je me demande ce qu’aurait été la vie de maman sans les livres. Je crois que toutes ces belles histoires l’empêchent de penser trop à papa qu’elle aime encore. À moins que mon papa se confonde avec celui du roman. Elle vit toutes ces vies comme les siennes, traversant les siècles et les pays, en suivant des yeux cette encre noire qui fait battre son coeur et parfois la fait sangloter. Moi, je pleure quand je tombe de vélo. Un vrai bobo qui se voit, lui, avec mercurochrome et sparadrap.
Maman verse une larme pour un personnage qui n’existe pas, sauf dans la tête d’un écrivain.

Victor a choisi d’écrire un livre pour nous raconter l’aventure extraordinaire qu’il a vécue pendant ses vacances d’été.  Au fil de ses mots, nous découvrons ses péripéties et son retour sur le passé de son père et les souvenirs enfouis.

Un roman agréable à lire comme toujours chez Gilles Paris mais j’ai quelques petites réserves sur le réalisme concernant l’âge et le vécu de la sœur ainée. Sur le faite que la mère laisse une gamine de 14 ans fuguer régulièrement, car elle cherche le grand amour ! Moi cela me laisse perplexe . Et je dois vous avouer que cela m’a turlupiné tout le long du roman.

Une histoire avec une pointe de fantastique pour les amoureux du genre. Entre poésie et roman contemporain, Gilles Paris donne toujours beaucoup de maturité à « ses » enfants. C’est une leçon de vie qu’il nous propose.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : Emotions , Addict booksMot à mots
En négatif : Le blog de mimi pinsonKeskonfe

Mon score:3-5-bis

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

 

 

 

Quatrième de couverture:
 

« J’ai deux mamans et un papa qui ne veut pas grandir. » Ainsi commence l’histoire de Victor, qui vient d’arriver dans la villégiature familiale du Cap-Martin.

Cet été caniculaire s’annonce sous le signe de l’étrange avec une invasion de lucioles, des pluies sèches et des orages aussi soudains que violents. Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes.

C’est parce que François n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble. C’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble.

Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard. Pourtant, de nombreuses questions restent sans réponse.

Pourquoi François refuse-t-il de grandir? Pourquoi Alicia, son aînée, fugue-t-elle sans arrêt? Qui était Félicité, la sœur de son père dont on ne parle jamais?

Sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte et relie Cap-Martin à Monaco, Victor rencontrera deux jumeaux, Tom et Nathan, qui lui ouvriront les portes d’un monde imaginaire et feront émerger des secrets de famille trop longtemps ensevelis.

Gilles brosse les de personnages attachants – une ado nonchalante, une maman libraire, un père-enfant – et décrit avec tendresse l’univers poétique du petit Victor. Un roman d’apprentissage sensible et drôle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s