Mandoline vs Neandertal – Jean-Christophe Macquet

embaumeur

Ma « touche » perso:

Le petit dernier de la série de l’embaumeur. Pour les fidèles de ce blog, vous connaissez l’embaumeur, pour les autres c’est tout simplement un personnage que l’on retrouve dans plusieurs romans. La particularité est qu’à chaque nouveau roman l’auteur change. Donc chaque livre est unique et différent .

Cet opus (le onzième) est donc écrit par Jean-Christophe Macquet. Un auteur qu’on retrouve un peu plus dans la catégorie Polar historique habituellement.

Luc Mandoline tombe amoureux ! Oui, vous avez bien entendu, notre coureur de jupons s’assagit et se case ! Il quitte même ses amis pour rejoindre sa blonde ( Laura qui est une belle archéologue). Lors de vacances pour Luc et des fouilles pour Laura, la mystérieuse disparition d’un touriste allemand va embarquer notre embaumeur sur un passé pas si lointain, mais pas glorieux !

L’exercice est difficile de lire des livres d’auteurs différents avec les mêmes personnages, car on a en mémoire la direction que l’auteur précédent a souhaité pour eux et dans mon esprit Luc est amoureux oui, mais de son amie d’enfance. D’ailleurs les deux personnages qui suivent Luc habituellement ne sont pas présents (ou très peu) dans ce roman et j’avoue qu’ils m’ont manqué.
Il faut donc savoir se détacher des lectures précédentes, de même du piquant du personnage qui est moins présent …Par moment, j’ai regretté son mordant et son côté téméraire d’ancien légionnaire, car dans ce roman il est amoureux et un amoureux un peu tranquillou à mon goût.

Au-delà de ces deux points, la plume de l’auteur est vraiment agréable à lire, vous ne voyez pas les pages se tourner et c’est un vrai plaisir de retrouver cette série ! Une série qui fait peau neuve avec un nouveau look en plus …L’idée de remonter aux hommes de Néandertal est surprenante et très intéressante. On sent un vrai travail de recherche. L’environnement prend aussi une place importante dans ce roman. N’oublions pas que Luc est en vacances et nous faisons du tourisme avec lui entre deux recherches.

L’intrigue est bien menée et vous réserve une apothéose suffocante ! Oui on termine à bout de souffle !

Pour conclure, une lecture agréable, ce n’est pas le meilleur pour moi mais j’ai pris plaisir à retrouver l’embaumeur et à découvrir la plume de Jean-Christophe Macquet .

Mon score:

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur
Quatrième de couverture:

L’embaumeur est amoureux…

Mandoline a succombé aux charmes d’une jolie archéologue.

Si Laura Auriol fouille la préhistoire, notre croque-mort préféré lui aussi va entreprendre certaines prospections plus ou moins archéologiques.

Suite à la disparition d’un ancien frère d’armes, Luc va exhumer de vieux restes et découvrir d’ étranges secrets et bien plus encore…

Une aventure palpitante de l’Embaumeur dans l’arrière-pays toulousain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s