Tête à tête avec Corinne Martel

Aujourd’hui, je vous propose de faire un peu plus connaissance avec Corinne Martel, auteure du roman Et si tu vis encore parut aux Editions  IS EDITION en décembre 2016. J’ai eu la curiosité de découvrir un peu la personne derrière cette plume qui, j’en suis persuadée, nous réserve bien des surprises. J’en profite pour la remercier pour cette lecture et d’avoir accepter de se livrer un peu aux lecteurs du blog .

Quelle lectrice « jeunesse » étiez-vous ?

Une lectrice boulimique, j’ai eu la chance d’avoir des livres très jeune et je me suis vite prise de passion pour la lecture, la porte ouverte vers l’extérieur…

Pouvez-vous nous parler du livre qui vous a le plus marqué ?

Le parfum de Patrick Süskind ; j’ai été à l’époque complètement fascinée par le personnage, par l’interdit devenu possible. Une écriture magnifique et je suis très sensible au parfum de manière générale =)

Au XVIIIème siè51cxhhxmzbl-_sx210_cle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s’appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance, furent épouvantables et tout autre que lui n’aurait pas survécu. Mais Grenouille n’avait besoin que d’un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n’avait besoin de rien.

Or ce monstre de Grenouille, car il s’agissait bel et bien d’un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l’univers, car  » qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le cœur des hommes « .

Comment êtes-vous arrivée à l’écriture d’un roman ?

C’est en fait le deuxième que j’écris, mais le premier que je finis et pour lequel j’ai « osé ». Le secret du livre m’a amenée à le finir, à chercher un éditeur pour lui donner vie. Un « fait divers »…

Dans quelles conditions écrivez-vous ?

Les mots viennent quand ils le veulent et les personnages ne dorment pratiquement jamais. J’essaye pourtant de les coucher. J’écris avec un casque et de la musique d’ambiance de manière à m’isoler complètement du réel et à les retrouver. J’écris sur ordinateur et j’ai pas mal de petits cahiers et Post-it pour les idées qui viennent à l’improviste.

 J’ai lu que vous aviez été récompensé pour des essais en poésie. Comment passe t’on de la prose au thriller ?

Je crois que vous avez pu lire qu’il y a plus de sentiments que de sang, cela répond à votre question. La poésie est ma sensibilité, le thriller, un moyen de l’exprimer d’une manière qui, peut-être, sort des sentiers battus.

Quel est le rôle d’un auteur pour vous ?

Je ne parlerai que pour moi, car il serait bien prétentieux de parler pour les autres. Pour moi, c’est de mettre le temps entre parenthèses pour le lecteur. De l’emmener en voyage le temps des mots, comme une pause. Si les émotions sont en rendez-vous, alors le voyage est réussi.

Je vous offre la possibilité de rencontrer l’auteur ( encore vivant ou non) de votre choix, lequel choisissez-vous?

RJ Ellory, à la fois pour ses livres, mais aussi pour son parcours de vie complètement incroyable. Nous avons un peu « échangé » et j’ai pu constater à quel point il est disponible et d’une profonde gentillesse. C’est pour moi un exemple magnifique de réussite et de valeurs humaines.

avt_rj-ellory_5939

R. J. Ellory  est un écrivain britannique, auteur de romans policiers et de thrillers.

Si vous pouviez ôter un défaut à l’humanité ..

L’injustice, mais c’est un vœu pieux.

Quel personnage de fiction aimeriez-vous être ?

Superman, pour avoir plein de pouvoirs et me rendre partout vite, très vite.

img_128462

La musique ou chanson qui vous donne des frissons?

Les Vieux de Jacques Brel

Avez-vous un projet en cours que vous aimeriez partager avec nous ?

Je suis en pleine écriture de ce que Sévérine Lenté a nommé « Bébé 2 », un grand frère pour Alice, qui aura plus de mots…beaucoup plus. Je pense le finir en version bêta au mois de juillet.

Un grand merci pour vos réponses, je vous laisse le mot de la fin.

Merci à vous qui permettez de par votre temps et vos retours la mise en lumière de nos mots, et merci à tous les lecteurs sans qui rien ne serait possible.

Publicités

7 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s