Out rage – Yves Tanguy

Outrage

Purée j’ai les crocs !!!! Je me ferai bien un steak de mollet, j’en bave déjà !! Ne me dites pas que c’est un livre de zombies !!! Je comprends mieux, moi qui habituellement ne mange que de la salade 😦

Yves Tanguy nous propulse dans un merdier pas possible ! Déjà que certains quartiers de Paris et sa banlieue ne sont pas roses, mais alors là, on se retrouve dans un film catastrophe à vous cloîtrer chez vous. Pendant qu’un môme se rend tous les jours à l’hôpital pour tenir compagnie à son amoureuse qui est dans le coma, certains événements se passent à l’extérieur. Une gamine a été attaquée par un homme nu. Il l’a croqué jusqu’au sang ! Sans l’intervention de la police, il en aurait fait son quatre heures.

Voilà un livre qui change. Il est vrai que depuis la série Walkind dead, on aime les zombies ou, tout du bien moins, les personnages qui essaient de survivre en milieu hostile. Out Rage ne ressemble pas à cette série, car nous sommes dans le cas présent au tout début d’une épidémie de « rage » . Enfin une super méga méchante rage.

J’ai apprécié qu’on ne s’étende pas sur les scènes gores, de passages de boucheries. On assiste plutôt à la métamorphose d’une partie de la population. Et les passages avec cet enfant donnent une légèreté attendrissante à cette histoire.

Moi j’ai la gare d’alterné. J’alterne, une semaine je me gare chez mon père (les semaines pères) et celle d’après je me gare chez ma mère (les semaines pas pères).

L’auteur nous offre des dialogues géniaux, drôles qu’on en oublie le côté dramatique de l’histoire.

Une jolie découverte pour moi qui m’a fait du bien.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : kitty la mouettethe-love-book
En négatif :  pas trouvé !

Mon score:

  • Originalité
  • Facilité de lecture4-5-bis
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Des cas de rage sont décelé dans une banlieue de Paris. Une rage particulièrement contagieuse et mortelle en quelques jours. La pandémie se développe à une vitesse folle et bientôt l’hôpital est mis en quarantaine laissant à l’intérieur une partie du corps médical et quelques patients dont un enfant accroché au chevet de sa bien aimée dans le coma.
La survie va s’avérer particulièrement difficile. Car entre les malades contagieux passés en mode zombie et un mystérieux commando, la vie des rescapés à l’hôpital ne tient plus qu’à un fil. Qui se cache derrière cette maladie virale d’un nouveau genre ? Quel rôle joue les pouvoirs publics et une ministre très ambitieuse ?
Un roman de genre, qui nous fait passer de l’effroi à l’émotion, du suspense au sourire. Une réussite.

 

 

Publicités

10 comments

    1. Tiens, j’ai répondu à ton commentaire le jour même et il a disparu !! Donc oui c’est un livre différent enfin surtout pour moi qui n’ai pas l’habitude de lire des livres comme celui-ci, mais cela fait du bien de changer de registre de temps en temps. 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s