Les derniers jours de Rabbit Hayes – Anna McPartlin

Ce roman m’a attiré par sa couverture colorée, joyeuse et laisse présager une lecture légère. Et bien j’avais tout faux ! (cette manie de ne pas lire les 4ème de couverture aussi !)

Rabbits Hayes est en phase terminale d’un cancer généralisé. (Oui là on cherche la légèreté ….) Elle est hospitalisée dans un centre de soins palliatifs afin de terminer sa vie le plus sereinement (c’est super joyeux hein !!! ) Sa famille et ses amis lui rendent visite en amenant un peu de vie dans cette chambre. Commence alors un compte à rebours. Entre présent et flashback.  On retrouve Rabbits gamine, admirative de son grand frère et de son groupe de rock, follement amoureuse du Chanteur du groupe .

Elle n’était pas en colère, ni même si frustrée que ça. Elle n’éprouvait ni peur ni appréhension. Elle n’était pas amère ni rancunière. Elle était simplement triste de devoir quitter les gens qu’elle aimait le plus au monde, surtout sa fille. Elle s’était longtemps battue, mais elle savait bien qu’elle ne pouvait pas continuer. C’était dur de devoir dire adieu à la vie, avec ses hauts et ses bas, et à tout ce qui la rendait belle.

Bon, je dois vous avouer une chose. Je n’ai pas réussi à le terminer (j’ai lu malgré tout plus de la moitié du livre environ son 3/4) . Voilà, normalement je ne devrais donc pas en parler, mais je me suis engagée auprès de vous, puisque c’était votre sélection du mois, donc je vous dois la vérité. Cette histoire me touche de beaucoup trop près ! Je suis cette petite fille qui perd sa mère. Chaque mot, chaque page sont une souffrance que je rouvre. Donc je n’ai vu aucune légèreté, aucune bienveillance, aucune belle façon de faire un deuil ou de dire au revoir à l’être aimé. Pour moi cette couverture était limite de la publicité mensongère !

Malgré tout je peux comprendre qu’il touche, qu’il ait de bons retours. Il faut reconnaitre qu’il est bien écrit, que l’auteure fait au mieux pour aborder son sujet grave avec le maximum de délicatesse. Elle se veut le moins dramatique possible. Elle doit d’ailleurs y arriver avec des lecteurs moins émotifs sur le sujet.

Je ne peux vous le conseiller, mais par contre je vous mets en garde ! Ce roman n’est pas à mettre dans toutes les mains ! Il n’est pas joyeux et léger.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : juneandcie , myprettybooks
En négatif  ou plus mitigé : mychipounettela demoiselle aux cerfs

Mon score:

  • Originalité2-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre.
Tous ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant, Davey et Grace, son frère et sa soeur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille, Juliet, sa fille de 12 ans qu’elle élève seule, et enfin Marjorie, sa meilleure amie et confidente. Au fur et à mesure que les jours passent et que l’espoir de la sauver s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer sans celle qui leur apporte tant.
Car, si Rabbit a elle-même perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage.

Anna McPartlin nous fait partager ces neuf journées si spéciales dans la vie de Rabbit et de ses proches. Mélancolique et drolatique à la fois, Les Derniers Jours de Rabbit Hayes nous entraîne dans un voyage émotionnel intense. À travers une galerie de personnages touchants, ce récit sur le deuil déborde d’un optimisme rare et nous rappelle que, quelles que soient les circonstances, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel.

Publicités

20 comments

        1. ce qui me gène c’est de donner un avis alors que je ne l’ai pas terminé .. Suis-je malhonnête à ton avis ? Après, je trouve qu’il y a une sorte de deal entre le choix des lecteurs et moi..Il faut que je fasse un peu plus attention tout de même, je me suis fait avoir avec la couverture pffffffffff

          Aimé par 1 personne

          1. Oh non tu es totalement honnête au contraire ! D’une honnêteté très touchante.
            Tu étais ou juste dire sur ta page FB que tu ne l’avais pas fini et que ça te touchait trop

            J'aime

  1. Comme je comprends ton retour, pour en avoir parlé avec toi. Ne te mets pas martel en tête, le Samedi lecteurs comprendront bien qu’il y a des sujets trop sensibles pour certains d’entre nous.
    Tu es honnête dans ton retour.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s