Fourbi étourdi – Nick Gardel

Un petit roman d’une course poursuite cocasse, drôle et sanglante.

Lorsque Jean Edouard décide de voler une vieille bagnole dans un parking, il ne pense pas qu’il vient de se mettre dans un merdier pas possible. En plus son coffre contient une drôle de cargaison ! Les proprios eux se font un malin plaisir de collecter les cailloux laissés par notre petit poucet !

Au milieu de cette cathédrale à ciel ouvert, sur un transat à l’équilibre douteux, le corps laiteux et parfaitement nu de Paul Monnier prenait le soleil. Il était tourné de manière à accueillir tout nouvel arrivant avec la vue de son anatomie flasque et peu ragoutante. Sa pilosité éparse se chargeant de souligner les zones que l’on aurait préférées avoir le loisir d’imaginer en lieu et place d’une réalité démonstrative. Paul avait appelé Jean Edouard au secours dans des termes qui laissent présager un danger imminent, et il était un tantinet déconcertant de le retrouver en train de faire une sieste, les couilles au vent.

Ce roman est une dose de bonne humeur ! Un livre qui ne se prend pas au sérieux. On retrouve l’empreinte de Michel Audiard dans les mots de Nick Gardel. Un côté noir et plein de peps.

Il y a du sang, du cul , des flingues, une folle, des curés et même des chiens ! Mais c’est avant tout une histoire d’amitié entre deux potes ! L’un qui appelle à l’aide et l’autre qui met sa vie en danger pour l’aider. Jed (Jean Edouard ) est attachant. Il ne juge pas, a une ouverture d’esprit très large. Un très beau personnage !

Si vous en avez marre des livres noirs, étouffants qui vous plombent le moral, ne cherchez plus ! Vous avez ce roman court qui se lit très facilement paru aux  éditions du Caïman. 

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : livresque78 , lespolarsduchat
En négatif  ou plus mitigé : Je n’ai rien trouvé

Mon score:

  • Originalité 3-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Voler cette antique DS dans un parking souterrain n’était peut-être pas la meilleure idée qu’ait eue Jean-Édouard. Mais c’était pour la bonne cause. Seulement, il y a cette sacoche remplie de petites coupures dans le coffre. Et puis, il va falloir compter avec cet encombrant cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil, portant un col romain sur une veste noire stricte, mais qui a perdu son pantalon dans l’aventure. Sans oublier les deux furieux qui l’ont pris en chasse…

Publicités

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s