Le Maître des Rêves – Lhocine Madjid

Un premier roman. Le premier d’une série. Une nouvelle plume donc pour un nouvel auteur de fantasy.

Kléo est un ado ordinaire. Ah non, en fait, pas vraiment, car il est intelligent, il est très fort en arts martiaux et il a trouvé des amis absolument géniaux. Mais depuis quelque temps sa vie se complique car il fait de drôle de rêves. Ils sont de plus en plus réalistes et il devient difficile de s’en extraire. Le cours de sa vie va changer avec sa rencontre avec un vieil homme qui lui annonce qu’il est le dernier Maître des rêves et que le Monde compte sur lui. Malheureusement pour eux, une agence gouvernementale a repéré Kléo et le suit de près.

Peur et courage, joie et tristesse, haine et amour, lucidité et confusion, raison et folie, ordre et désordre, simplicité et extravagance, humilité et vanité. Ses émotions s’amplifiaient durant cet étrange voyage. Combinés, ces parfaits contraires lui comprimaient la tête dans un étau. Une détresse mentale comme il n’en avait jamais connue et qui, il le sentait, le rendrait fou sous peu.
Il cherchait alors à s’échapper, à rebrousser chemin dans cette étendue vierge.
Malheureusement, il s’enfonçait encore plus dans la tourmente. Et la souffrance physique croissait, de l’abdomen au cœur. Parfois, il sentait comme un feu le brûlant intérieurement, à d’autres moments comme des poignards le perçant de toutes parts. Il se réveillait alors, la main crispée sur son thorax, allongé sur son clic-clac.

Il est rare que j’accepte de lire des romans autoédités, tout simplement parce que j’ai reçu des romans qui méritaient d’être relus, travaillés ….Et j’en passe ! Celui-ci, je pense qu’il ne peut être travaillé plus. Il est complet, extrêmement. Il ne manque pas une description, tout est détaillé. Pour le coup c’est peut-être l’extrême, mais on sent l’homme perfectionniste derrière la plume de Lhocine Madjid. Et je dois dire que j’aime ça, car cette histoire prend vie. Elle est réfléchie, cohérente et élaborer.

L’histoire est prenante donc. Bien qu’elle ait une résonance avec quelques petites choses connues, dans l’ensemble, l’auteur a réussi à créer un univers qui lui est propre. On s’attache à cette bande de jeunes et par moment le zygomatique s’étire .

Un roman pour ado et grand ado. Si si même toi tu risques d’aimer ! Et dis-toi que pour un premier roman, il est de qualité !

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : (pas encore de retour sur les blogs ! Enfin je n’en ai pas trouvé )
En négatif  ou plus mitigé :

Mon score:

  • Originalité 3-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Vous êtes-vous déjà demandé(e) ce que vous voudriez être si vous pouviez transformer vos rêves en réalité ? Obtenir le don que vous souhaitiez d’une simple pensée créatrice dans votre sommeil ? La première fois que Kléo Lucien réalisera pleinement avoir ce don, un horizon aussi grisant qu’incertain le transportera.

Légataire d’une grande lignée, celle des Rêveurs, il mettra ses talents au service d’une cause qui le dépasse dès l’instant où il l’accepte. Du gouvernement à des ennemis tapis dans l’ombre, le fossé est immense entre les histoires qu’il lit et sa propre destinée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s