A VOUS DE CHOISIR MA PROCHAINE LECTURE

Hello les amis !

C’est notre rendez-vous mensuel, qu’allez-vous sélectionner pour moi comme lecture en décembre. Le mois dernier, c’était le roman Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove . Allez nouveau mois, nouveau défi !

Donc voici les 5 romans présent dans ma PAL que je choisis de mettre en compétition ce mois-ci . Je vous ferai une chronique sur le roman qui aura été le plus plébiscité . Je vous laisse jusqu’à vendredi pour faire votre choix.

Pour ceux qui ne connaissent pas les livres choisis, lisez les quatrièmes de couverture et demandez vous lequel vous plairait !

41gh0h6bp6l-_sx210_

Le coyote, c’est le farceur de la cosmogonie indienne. Celui qui tire sur la couverture où les dieux ont soigneusement rangé les étoiles, donnant ainsi un léger côté pagaille au firmament. Autant dire que quand le coyote s’attaque à ce brave yuppie de Sam Hunter, sa vie devient un enfer… Mais un enfer revu par Tex Avery…

 

 

 

bm_cvt_histoire-dalice-qui-ne-pensait-jamais-a-rien-et-_7713Paul a cinquante-six ans. Il vient de perdre sa mère. À son enterrement, il rencontre la soeur de celle-ci pour la première fois. Il ne connaît d’elle que son prénom, Alice. À soixante-treize ans, sa tante ne lui apparaît pas comme une vieille dame. Elle est séduisante, un peu mystérieuse et, surtout, pleine de vie et de fraîcheur. Elle invite son neveu à venir la voir à son hôtel et là, en face à face, elle va lui raconter son incroyable existence. Alice fait partie de ces êtres rares qui ont vécu dix vies en une seule. Et s’il est vrai que tous les hommes sont mortels, les maris d’Alice le sont tout particulièrement : elle est veuve pas moins de huit fois ! La vie d’Alice n’est pas un roman, c’est une série romanesque qui nous emporte, nous enchante et nous fait voyager durant cinquante ans autour du monde au rythme de ses joies mais aussi de ses peines, qui, de façon peu commune, la bouleversent mais sans la détruire ou la rendre amère. Car Alice s’adapte au cours des choses, elle réfléchit peu. Dit toujours oui aux chances qui s’offrent à elle. Légèreté ou sagesse ? C’est ce que Paul va découvrir tandis qu’Alice ouvre pour lui la malle de ses secrets. Dans cette comédie dramatique au charme très « british », on suit le parcours extraordinaire d’une femme attachante qui, au fil de ses mariages et de ses rencontres, va découvrir, et nous avec elle, les choses de la vie : l’amour, le sexe, les relations avec autrui, la perte et la faculté de reconstruire, et par-dessus tout l’émerveillement.

41h3n0l25fl-_sx210_Après un procès qui a passionné l’Amérique, la jeune Janie Jenkins est reconnue coupable de l’assassinat de sa mère, la très fortunée et très mystérieuse Marion Elsinger. Dix ans plus tard, suite à une enquête sur la manipulation de preuves par le laboratoire de police scientifique de L.A, Jenkis sort de prison, sa libération scandalise le pays, convaincu de la culpabilité de la riche héritière.

Janie est-elle coupable ou innocente ? Elle-même n’en a pas la moindre idée. Trop ivre la nuit du meurtre, elle n’a plus aucun souvenir de ses faits et gestes. Ne lui reste en mémoire que les deux derniers mots prononcés par sa mère, deux mots mystérieux qui vont la conduire à aller chercher les réponses à toutes les questions qu’elle se pose dans une petite ville du Middle West.

9782264067258_largeLe 24 septembre 1941, pendant le Blitz qui écrase Londres sous des tonnes de bombes, Amelia Pritlowe, infirmière du London Hospital, apprend la mort de son père. Celui-ci lui a laissé une lettre posthume lui révélant que sa mère n’est pas morte d’une maladie pulmonaire, comme l’histoire familiale le prétend ; Mary Jane Kelly a été la dernière victime de Jack
L’Éventreur. Amelia Pritlowe avait 2 ans.
À compter de ce jour, Mrs Pritlowe va se lancer dans une traque méticuleuse et acharnée, poussée par le besoin vital de découvrir la véritable identité de Jack L’Éventreur. Grâce aux archives d’une pittoresque société savante de riperristes , en confrontant témoins et survivants, elle va reconstruire dans ses carnets les dernières semaines de sa mère et la sanglante carrière de l’Éventreur.

cvt_dapres-une-histoire-vraie_2354

« Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser. »

Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s’aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d’une époque fascinée par le Vrai.

 

 

Publicités

14 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s