L’atelier des souvenirs – Anne Idoux-Thivet

Voilà un roman pour vos vacances ! Il est positif, ouvert sur les autres et vous offre un petit rayon de soleil.

Alice est surdiplômée et ne trouve pas de boulot. Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère, elle saute sur l’occasion pour quitter Paris et refaire sa vie dans la Meuse. Pas gagné pour trouver du boulot là-bas, me direz-vous ! En effet. Mais Alice se lance dans l’animation d’ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite. Commence pour elle, une ouverture sur le passé et une promesse d’avenir.

Ce fut donc par une de ces journées brumeuses dont novembre a le secret que les aventures d’Alice au Pays des Anciens avaient débuté.

Dans ce roman, vous allez découvrir des personnages très attachants. Chaque « petit vieux » des 2 ateliers des maisons de retraite est absolument incroyable. Du mutisme à la mamie délurée, en passant par le papy qui a de plus en plus d’absence. Nous avons un large panel de nos anciens. Et bien qu’il faille reconnaître que tout est édulcoré, c’est plaisant de se plonger dans ce genre de romans qui rallie les anciens avec de jeunes adultes et même des enfants.

La richesse de ce livre va se trouver dans les divers textes écrits par nos chers retraités. Des petites histoires dans l’histoire. Tous avec un style diffèrent, allant jusqu’à la poésie.

Ici, chacun trouve sa place et s’ouvre au monde de l’autre. S’émeut du sort de son voisin. Se lance dans une incroyable aventure à distance. Afin que l’amour, l’amitié, le bonheur soient entre les pages de ce livre.

Un roman feel-good, vous l’aurez compris, que vous devriez emmener à la plage cet été 😉

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif :  lire par elora – satines books

En négatif ou plus mitigé : missgolightlychronicles – mademoiselle malenia

 

Mon score:

  • Originalité 3-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice décide de quitter sa vie de thésarde parisienne qui ne mène nulle part et de s’installer à la campagne. Elle se lance alors dans l’animation d’ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Élisabeth, Georges, Lucien… les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres.
Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé et s’attachent à la jeune femme, dont ils devinent la solitude. Bien décidée à lui redonner le sourire, la joyeuse bande de seniors se donne pour mission de l’aider à trouver l’amour

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s