La Bête et la Belle -Thierry Jonquet

J’ai eu envie de sortir ce roman de ma PAL.  Il y a bien longtemps que l’on me dit de le lire. Maintenant c’est à mon tour de vous le conseiller !

Le commissaire Gabelou enquête sur le Coupable. Cet homme qui vit avec Léon, est accusé de meurtres et de disparition. Entre la folie, ses détritus et ses trains électriques, le Coupable est-il sain d’esprit ??

Léon est vieux. Très vieux. Léon est moche. Très moche. Léon est sale. Vraiment très sale ! Léon se tient très mal à table. C’est dans sa nature… C’est triste ? Non : Léon a enfin trouvé un ami, un vrai de vrai ! Seulement voilà, le copain en question est un peu dérangé. Parfois dangereusement. Mais Léon est indulgent envers ses amis. Pas vous ?

Ce roman court est un roman noir, très noir ! L’auteur, Thierry Jonquet, nous offre un panel olfactif à vous retourner l’estomac. En très peu de pages, il vous imprègne de sa plume, son ambiance. Il vous interpelle, vous tient en haleine sans en faire un page turner.

Le coupable, est un homme comme les autres en apparence. Mais une fois la porte de son appartement fermée, derrière ses volets clos, le Coupable n’est plus si commun que ça.  La folie grignote petit à petit tout son être.

Le commissaire Gabelou essaie par tous les moyens de faire parler Léon, mais celui-ci reste muet, malgré tout un étrange lien se tresse entre eux.

Mais le Coupable est-il coupable ??? Léon, lui sait tout !

La Bête et la Belle est un roman court, 160 pages, mais très intense. Il vous tient en haleine jusqu’à la dernière phrase avec une fin incroyable qui restera dans mes mémoires. Vous le trouverez en folio, donc surtout n’hésitez pas. La Bête et la Belle de Thierry Jonquet est un grand roman.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif :  silence je lis – croqlivres

En négatif ou plus mitigé : la livrophile

 

Mon score:

  • Originalité 4-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

 

Quatrième de couverture:

A écouter Léon, qui prend la vie comme elle vient, la mort frappe à tout va dans la banlieue. Il suffit de passer la tête dans l’appartement du Coupable pour se retrouver dans l’autre monde.
Il faut dire qu’il s’y passe des choses étranges : les poubelles s’accumulent derrière les volets clos… De quoi éveiller les soupçons des habitants de la cité des Lilas Bleus et du commissaire Gabelou ! Mais les apparences sont faites pour être trompeuses…
Quand vous connaîtrez Léon, vous serez mordu !

Thierry Jonquet s’amuse avec les figures du conte et les assombrit aux couleurs de la « Série noire. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s