Losing Leah – Sue Welfare

Un très bon thriller psychologique comme je les aime. Lent, prenant, intrigant . Losing Leah vous propulse au cœur d’une enquête de disparition d’une femme.

Angleterre, premiers jours de printemps, une femme d’une quarantaine d’années disparaît au cœur d’une zone commerciale. Aucune trace d’elle sur les vidéos de surveillance, seul son mari qui était avec elle, insiste sur sa présence sur les lieux. Mais cet homme cache quelque chose. Où est Leah ? Est-elle vivante ou morte ? Est elle seulement venue ce matin-là dans cette zone commerciale ?

Nous n’avions pas de corps, nous n’avions pas de crime mais nous connaissions tous la devise : en cas de doute, pensez meurtre.

Au coeur de l’enquête

Non seulement nous suivons les policiers dans leurs investigations , mais par moment nous avons l’impression que l’auteur s’adresse à nous, par l’intermédiaire de pensée, pour nous expliquer certaines choses. Comme le taux de disparition par an en Angleterre. Les probabilités de meurtre dans les 48 heures …. cette façon de procéder vous immerge encore plus dans l’enquête, comme si vous étiez un collaborateur en formation.

Cette enquête avance à petits pas. chaque élément est décortiqué, analysé.

Très réaliste

Sue Welfare s’efforce de nous offrir un livre très réaliste, ce qui va pour le coup impacter le rythme de cette intrigue. Il est lent, ce qui ne va pas convenir à tout le monde. Pour moi, cela me convient très bien. C’est un travail de fourmi qui se met en branle. Tout le monde est suspect, mais ici il y a très peu de personnages. Leah étant une femme très esseulée.

Les gens parlent de l’intuition à la télévision et dans les films et c’est une chose que l’on rejette parce qu’on la trouve ridicule, on estime qu’elle n’a rien de scientifique, qu’elle ne tient pas compte des preuves, et tout cela est vrai. Dans la vraie vie, elle n’est pas prise au sérieux, mais, en tant qu’êtres humains, nous ne pouvons pas y échapper, surtout parce que nous l’avons tous, ce sixième sens, ce sentiment que quelque chose ne colle pas.

Un thriller psychologique anglo-saxon encore une fois très réussi . Trouverez-vous ce qu’il est advenu de Leah ??

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : Chroniques livresquesChez xander

En négatif ou plus mitigé :

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Par un froid matin de février, Chris et Leah Hills s’arrêtent dans une station-service isolée à la frontière du Pays de Galles pour boire un café.
Pendant que Leah est partie se rafraîchir, Chris verrouille la voiture et part acheter leurs boissons. Les minutes passent, mais Leah ne revient pas…
Peu après, le sergent Mel Daley et son patron, l’inspecteur Harry Baker arrivent sur place pour commencer les recherches alors que chaque minute compte. Leah est-elle encore vivante ? A-t-elle quitté la station-service avec quelqu’un ?
Au fur et à mesure que leur enquête progresse, les policiers vont découvrir de sombres secrets à propos du couple dont la perspective fait froid dans le dos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s