Ciao bella – Serena Giuliano Laktaf

Un roman frais, feal good. Comment une femme, qui est terrifiée par la vie, va s’affranchir de ses peurs et finir par concrétiser ses rêves.

Anna a peur d’une multitude de choses. De conduire, du soleil, de la vie, mais par-dessus tout elle a peur de sa grossesse. Ayant déjà eu un fils né prématurément, elle angoisse l’arrivée de sa fille. Afin de l’aider à affronter cette échéance, elle commence des séances avec une psy.

– Est-ce que vous êtes une psy du genre à juste faire « hum, hum », ou vous avez un vocabulaire plus riche que la plupart de vos confrères que j ai déjà pu rencontrer, et qui ne m’ont jamais revue ensuite ?

Sacré personnage

On peut dire que Anna est un personnage haut en couleur. Un humour qui dépote, un bagou plus qui n’en faut. On pourrait croire qu’elle est bien ancrée dans ses souliers et tel le vieil arbre, la tempête peut souffler sans l’atteindre. Mais, il n’en est rien. Prise entre son pays de naissance (l’Italie) et son pays d’adoption (la France), un rien la terrifie.

Je décroche, le sourire aux lèvres, car je sais qu’elle va réussir à me rassurer. Elle est encore plus hypocondriaque que moi et nous avons la même formation en médecine : bac Doctissimo +8. Avec spécialisation en recherches Google.

Le roman pour cet été

Ce livre est le must pour la plage ! Pas de prise de tête, d’histoire alambiquée . C’est simple, frais et cela fait du bien.

Ce n’est pas non plus un roman sur le dépassement personnel. Ne vous attendez pas à lire un livre de Gounelle, l’auteur nous offre juste un livre plaisir.

J’ai beaucoup aimé les répliques de Anna. Je l’imagine très bien. On sent un véritable attachement de l’auteur pour son personnage, peut-être parce qu’elle a mis beaucoup d’elle dedans. L’Italie a aussi énormément d’importance.On sent le soleil qui nous réchauffe.

Bref, un livre à la saveur sucrée du soleil italien que vous dégusterez avec délice.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : J’adore la lectureNadou bouquine

En négatif ou plus mitigé : La clef des mots

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture :

Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. 
C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…

À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s