La neuvième tombe – Stefan Ahnhem

Un roman qui vient de Grand Nord. Entre Danemark et Suède, les morts tombent comme des mouches. Deux séries de meurtres, deux équipes, deux pays dans un seul bouquin.

Danemark, la femme d’un présentateur télé est retrouvée atrocement mutilée. Dunja se lance dans une enquête mouvementée, car elle va à l’encontre de l’avis de tous ses collègues. Mais son instinct lui dicte que l’affaire n’est pas si simple.

Suède,  un ministre a disparu. Branlebas de combat pour Fabian qui doit mener une enquête derrière le dos des services secrets. Accompagné de sa collègue enceinte, il va de surprise en surprise.

Bien entendu, rien n’est facile dans ces enquêtes. Et nos protagonistes vont être mis à l’épreuve. Surtout que leurs vies privées ne les ménagent pas non plus.

Beaucoup de pages !

Stefan Ahnhem, prend son temps pour nous raconter son intrigue, c’est le moins que l’on puisse dire, car c’est 672 pages qui pèsent dans nos mains. L’intrigue est haletante et nous tient une bonne partie du bouquin, bien qu’il soit vrai que certains passages sont plus lents que d’autres.

Les pièces se mettent en places lentement. On aurait pu s’abstenir certains passages, mais cela donne aussi un côté « vraie vie » aux personnages.

Suis pas convaincue !

Certaines choses m’ont fait tiquer, comme le personnage de Fabian et sa relation avec son fils de 13 ans. Un flic qui laisse sortir son gamin la nuit, qui a conscience qu’il va mal tourner, mais qui baisse les bras, car il est accaparé par son enquête, je ne trouve pas cela crédible. Un flic, avec les horreurs dont il est confronté, aurait plus de prise de conscience et moins de laxisme à mon avis. Mais bien entendu, tout cela est une annexe à l’histoire. Rien de primordial dans l’intrigue. Finalement plus on avance dans cette histoire et moins j’apprécie ce personnage d’ailleurs !

Ou la fin de l’enquête pour le personnage de Dunja, qui est téméraire, prête à tout, mais finalement ne se bat pas tant que ça . Bref, son enquête est comme un soufflé qui monte et fait pschit .

Je reste finalement assez déçu de la fin de ce roman et des réactions des personnages. Cela manque de crédibilité pour moi.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : Le monde de paikanneMa lecturotheque

En négatif ou plus mitigé : babelio

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture :

La nuit tombe sur Stockholm. En quittant le Parlement après une séance houleuse pour rejoindre la voiture qui l’attend, le ministre de la Justice disparaît. Cette même nuit, à Tibberup, un petit village au nord du Danemark, la femme d’un célèbre présentateur est violée et assassinée chez elle. Bientôt d’autres corps, mutilés, sont retrouvés de part et d’autre du détroit d’Öresund. Chargés de l’enquête, l’inspecteur suédois Fabian Risk et son homologue danoise Dunja Hougaard vont faire face au pire complot qu’on puisse imaginer… et à cette question qui tourne à l’obsession : jusqu’où peut-on aller par amour ?
Aussi sombre que les profondeurs d’un hiver nordique, aussi lancinant qu’un cauchemar, La Neuvième tombe confirme Stefan Ahnhem comme la nouvelle révélation du thriller suédois depuis son best-seller Hors cadre, prix Crimetime Specsavers en Suède.

7 commentaires

  1. Ah, un avis mitigé ! Bon, faut de tout dans la blogo et j’aime lire des avis différents 😛 Ça ne m’empêchera pas de le lire si je tombe dessus à la biblio ou en bouquinerie, mais si je suis dans la même veine que toi, et bien, je saurai que tu avais raison et que j’aurais dû t’écouter au lieu de suivre les avis positifs ! mdr

    J'aime

  2. J’étais moi aussi déçue que l’enquête de Dunja se termine ainsi et, en même temps, ça n’en donne qu’un côté plus réaliste. Elle a fait ce qu’elle avait à faire, elle voulait en parler à une personne en particulier mais, celle-ci n’étant pas en étant d’écouter et faire quoi que ce soit, Dunja s’est abstenue. Ca me semble plutôt logique. En revanche, pour Fabian… Heureusement qu’il y a Malin et Dunja ! Pour moi, c’est grâce à elles que le roman est vraiment bien car, comme on en discutait sur IG avec La Geekosophe, Fabian est trop un acharné du boulot et ça frôle l’iréel ! (pour son fils, tu vois, j’avais oublié que c’était à ce point – il me semblait qu’il y avait aussi la partie regrets qui entrait en compte et qu’il se mettait en tête que, une fois sa proposition « nouvelle vie » serait appliquée, ça changerait en bien les choses.)
    Le roman n’est pas si long à lire, en revanche il est lourd dans le sac X)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s