Elles m’attendaient… – Tom Noti

Elles m’attendaient, un roman d’amour, de concession, de pudeur et d’abnégation. Tom Noti met en action un homme qui n’a jamais appris à aimer et qui pourtant aime si fort qu’il se perd.

Max, Halley et Rosie. Ils sont trois, mais ils sont seuls. Elles sont deux, mais elles sont seules. C’est l’histoire d’amour de Max et de Halley qui aboutit à la naissance de Rosie. Le plus beau des cadeaux pour Max, mais également le début de la fin. Son amour pour sa fille le fait fuir un quotidien qu’il redoute, des souvenirs qu’il cache. Rosie va connaitre un papa différent des autres.

L’absence de mes parents, ce désert de leur défaillance. J’y vivais esseulé, dans ce désert, depuis tant de temps. Un petit nomade, un touareg, sans caravane, sans soleil. Juste le froid. J’avais vécu nuits et jours dans ce vide blanc, immaculé et glacé. Plus Inuit que Touareg. Plus nuits que jours. J’avais toujours habité un igloo de sable. Pas un château. Un igloo. Toujours. Et malgré les soleils, mes plus infimes cellules étaient polaires. Jusqu’à ce qu’Elle pose ses yeux sur moi, que mon réchauffement climatique s’amorce. Rien à faire de l’écologie ! Laissez fondre ma banquise sous le charbon ardent de ses yeux trop noirs.

Un roman tout en émotion. On est ému par le personnage de Max, mais je suis surtout admirative de Halley qui est une étoile qui brille dans l’obscurité. Elle a la force digne des Amazones, elle porte à bout de bras son monde, son foyer. Jamais elle n’abandonne celui qui l’a délaissé. Elle permet à sa fille de grandir dans une lumière bienveillante. Oui j’admire Halley. Elle a créé en Rosie un être merveilleux.

J’aurai tendance à condamner l’abandon qui pour moi est facile. Mais, Tom Noti nous décrit d’une façon si poétique et humaine l’histoire de Max, que j’ai plutôt tendance à compatir.

Un roman d’une tendresse folle. A découvrir !

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : Le ressenti de jean paulLes livres de joelle

En négatif ou plus mitigé :

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture :

Deux personnes s’aiment et leur solitudes s’aimantent. Cela ressemble à une histoire d’amour simple et lumineuse, mais c’est sans compter sur les ombres que Max cache derrière ses silences…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s