O


Linem B. O’Brien a 32 ans et deux enfants, pour l’instant. One Dollar Bill est son premier roman. Un récit frais et léger, sur deux périodes chronologiques différentes pour observer les liens qui se font, se défont, les relations, les gens, la vie quoi.

Livre lu et chroniqué : One dollar bill

————————————————————————

Maggie O’Farrell, née en 1972 à Coleraine, en Irlande du Nord, est une romancière britannique contemporaine. Dans ses œuvres, elle met l’accent sur la psychologie des personnages, ainsi que sur le va-et-vient incessant de la vie qu’elle symbolise par le biais des nombreux voyages accomplis par ses personnages et par son écriture fragmentée.

Livre lu et chroniqué : L’étrange disparition d’Esme Lennox 

————————————————————————

Véronique Olmi, auteure pour le théâtre, elle a également publié, en 2001, chez Actes Sud, son premier roman, « Bord de Mer » qui a reçu le Prix Alain-Fournier.
Elle a dirigé durant trois ans le comité de lecture du Théâtre du Rond-Point.
A la demande de Laure Adler, elle a produit et animé 5 numéros d’une émission sur France-Culture « C’est entendu ! ».Elle a signé pour le Figaro Madame un reportage: « Les amazones de Tsahal ». « Cet été-là » reçoit le prix des Maisons de la Presse en 2011. En janvier 2012, le Festival « Le Paris des femmes » au théâtre des Mathurins s’est déroulé sous sa direction artistique. »Nous étions faits pour être heureux » sort en 2012.

Livre lu et chroniqué : Nous étions faits pour être heureux


avt_janis-otsiemi_3338Janis Otsiemi est né à Franceville dans la province du Haut-Ogooué en 1976 au Gabon.
Il est actuellement Secrétaire Général Adjoint de l’Union des Écrivains Gabonais (UDEG) et Directeur de la Collection « Polar d’Afrique » aux Éditions du Polar.
Romancier, poète et essayiste, Janis Otsiémi a publié un roman « Tous les chemins mènent à l’Autre » ( Prix du jeune écrivain gabonais) aux Éditions Raponda Walker (Libreville 2002) et aux Éditions Ndzé (Paris, 2002). Il a été lauréat du Prix du centenaire de la naissance du président Léon Mba pour son recueil de poèmes « Chants d’exil. »

Livre lu et chroniqué : La bouche qui mange ne parle pas

Publicités