La Maison – Nicolas Jaillet

Voilà un roman court, mais qui est pourtant lourd de sens, de peur et de volonté.

On retrouve Martine le jour de son mariage, enceinte, et qui réalise qu’elle n’aime pas l’homme avec qui elle vivre le reste de sa vie. Cet homme ivre qui veut se battre aujourd’hui avec son « meilleur » ami. Ce soir là, lors de sa nuit de noces, elle se promet d’accomplir une chose ! Une seule quelque soit le temps que cela lui prendra.

Elle sait qu’il ne va pas forcer la porte. Il ne va pas crier. Ici, on ne crie pas. Tout se fait à mi-voix.
Martine se tait, et attend. Elle attendra jusqu’à ce que la voix de Jean s’éteigne, et au-delà. Pour se calmer, elle pense à son projet. Elle le peaufine. Elle s’endormira sans s’en apercevoir, la tête appuyée sur le mur.

Oh dans ce livre vous ne trouverez pas de sang, de passage hard ou encore d’angoisse à vous faire sursauter et pourtant il y a une violence sourde, puissante, lancinante. Elle s’immisce dans le quotidien, elle est psychologique essentiellement, mais par moment dépassent ces barrières pour casser et faire mal. Comment pouvoir la vivre? Comment la supporter ?

L’auteur reste pourtant simple dans ses choix de mots, rien de torturé pour rajouter à cette douleur, cette maltraitance. Non il n’en a pas besoin, ce n’est pas du voyeurisme ou un étalage morbide. Tout est épuré, limite froid et cela rend à ce texte un réalisme et une détermination, dans le personnage de Martine, incroyable.  Une fuite maîtrisée qui pourtant vous prend aux tripes.

A la fin de ce roman, vous retrouvez deux nouvelles : La robe et La bague ..Dans la même lignée que La maison, tout est subjectif dans ces histoires. Beaucoup de questions restent en suspens..Mais comme entendu dans une pièce de théâtre vu dernièrement : « Certains cherchent à savoir, certains savent et  d’autres ne veulent pas savoir » ..Ici également, laissez vous emporter par la magie des mots de Nicolas Jaillet.

Ce roman m’a été conseillé par mon Yvan du blog Emotions ! Merci pour le conseil, tu as eu raison ce roman était pour moi 😉

Et il le sera aussi pour vous ! Lisez-le !

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : Emotions ; blacknovel
En négatif  ou plus mitigé : livrenvieblackkats

Mon score:

  • Originalité 4-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

La Maison : En robe blanche, son bouquet à la main, Martine sait qu’elle n’aimera jamais Jean, l’homme triste et violent qu’elle vient d’épouser. Mais en elle, une graine est en train de germer. Pendant des années, elle survit à son quotidien et élève leur enfant. En silence, avec une audace et une obstination extraordinaires, elle prépare son évasion.
La Robe : Entre eux, c’est devenu un rituel : pour leur anniversaire, elle remet sa robe de mariée. Leurs amis les envient. Samuel et Sandra vivent un conte de fées…
La Bague : Une femme caresse une bague à son doigt. Dans le train, un homme observe le visage de cette grande amoureuse changer…

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s