La mort dans les veines – Samuel Sutra

Ma « touche » perso:

La mort dans les veines est le dernier volet de la série de l’embaumeur…Souvenez vous, je vous ai déjà parlé de cette série lors de ma lecture du livre Sens interdit[s] , chaque roman est écrit par un auteur différent. Ce petit dernier prend vie avec la plume de Samuel Sutra. 
Dans ce roman, on retrouve donc Luc Mandoline dans une affaire d’espionnage.

Un Scientifique de chez Pasteur est tué après un travail pour une organisation sécrète puis jeté dans la scène. Arrivé à la morgue, le corps disparaît mystérieusement. Sa fille, la belle Adèle, engage Luc Mandoline afin de retrouver le corps de son père. Le hic, c’est que Mandoline pour travailler il lui faut une matière première ! Car sans corps un embaumeur est bien emmerdé ! 
Le voila donc à la recherche d’un macchabée, mais il est bien loin de s’imaginer que cette affaire va l’embarquer au fin fond des services secrets et qu’il va risquer bien plus que du temps perdu !

C’est une enquête avec conspiration, rebondissement, duperie…Pas d’hémoglobine..Tout est en finesse et intelligence.

C’est le premier roman que je lis de Samuel Sutra, j’ai pourtant un autre roman dans ma Pal qui m’attend. Je dois dire que sa plume m’a enchanté ! Il y a un franc parler et une bonne dose d’humour qui me comble ..Il arrive à nous tenir en haleine, à nous surprendre et bien entendu nous attendrir lorsqu’il nous parle d’Elisa (la meilleure amie qui est un peu beaucoup plus que ça !).

Le personnage de Mandoline est parfait ! Un embaumeur qui croque la vie à pleine dent ! Coureur de jupons, picole, un brin emmerdeur et avec des barrières morales un tantinet différentes.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, je vous invite à faire la connaissance de cette série, si ce n’est pas encore fait et par le même occasion avec cet auteur de talent !

 

 Mon score:

4-5-bis


Quatrième de couverture:

Franck Morel, chercheur à l’Institut Pasteur, achève ses travaux sur un virus tueur, le plus dangereux qu’il ait été amené à étudier. Puis sans raison apparente, il décide de traverser Paris pour aller se jeter dans le canal Saint-Martin.On ne retrouvera pas son corps.Sa fille décide de raconter tout ce qu’elle sait, mais à un seul homme : Luc Mandoline, alias l’Embaumeur.Dans cette affaire où tout le monde ment, on ne cherche pas la vérité. On court après un secret qui pourrait valoir de l’or, et que le cadavre introuvable de Morel a emporté avec lui…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s