Les Filles du panier – Ludovic Miserole

La suite tant attendue du premier tome des effroyables aventures du Marquis De SADE. Ludovic Misérole met en lumière l’une des personnes les plus sombres de notre histoire.

Je vous conseille bien évidement de lire le premier livre  L’affaire rose keller,  avant celui-ci. Donc si cela n’est pas le cas, passez cet article, courez chez votre libraire et zieutez l’article du premier volume.  Je sais, l’histoire ne se réécrit pas, le spoil n’en est pas vraiment un, bien que l’auteur nous révèle des découvertes toutes fraîches .

Souvenez-vous, nous avions laissé le marquis emprisonné après l’affaire Rose Keller. L’histoire des Filles du panier se passe quelques années plus tard. Car bien que le marquis est essayé de se tenir correctement, sa vraie nature ne peut être contenu plus longtemps. Il lui faut du vice. De la chair fraîche. Du plaisir et de la souffrance. Pourtant, il avait trouvé un alternatif en la personne de sa belle-sœur.    

On découvre de plus en plus un personnage excentrique, égoïste et pervers. Il est antipathique et n’a aucune compassion pour sa pauvre femme. Femme qui accepte pourtant beaucoup au nom de l’amour.

On retrouve également Julie, personnage que j’avais beaucoup apprécié dans le premier livre. Elle se lance à corps perdu dans sa vengeance contre le Marquis.

L’auteur nous livre un roman de grande qualité tout comme les précédents. Même si je dois bien avouer que l’histoire parallèle de l’affaire Rose Keller m’avait plus enchanté que celle présente dans ce livre.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : Manonlitetvadrouilleaussi   

En négatif ou plus mitigé :

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture :

Deuxième tome de la trilogie des Crimes du Marquis de Sade.
Après l’affaire d’Arcueil, et au plus grand soulagement de sa famille, Donatien de Sade tente de se faire oublier quelque temps à La Coste. 
Mais les démons de la perversité qui sommeillent en lui ne tardent pas à reprendre le dessus…

Après l’affaire d’Arcueil, et au plus grand soulagement de sa famille, Donatien de Sade tente de se faire oublier quelque temps à La Coste. Au sein de son château, il multiplie les représentations théâtrales et les paternités affichant une apparente respectabilité.
Mais les démons de la perversité qui sommeillent en lui ne tardent pas à reprendre le dessus…
Accompagné de Latour, son fidèle valet, Sade part assouvir ses vices dans la cité phocéenne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s