Adamas maître du jeu – Laurent Ladouari

Cosplay

J’avais une très grosse envie de changer de style. Out le noir, le thriller …Ce roman m’a été conseille par mon ami David du blog C’est Contagieux (vous retrouverez d’ailleurs son avis en fin d’article ). Conseillé que dis-je c’est même plus que ça, car l’auteur étant présent au salon de Saint Maur en juin 2016, David m’a limite forcé à le prendre (j’exagère bien entendu, je suis une femme 😉 ). David si tu passes par là, MERCI !

L’entreprise 1T va mal. Elle vient d’être rachetée par Adamas, un homme d’affaires mystérieux que les médias méprisent, et se retrouve avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Ce qui n’est pas de bol pour Katie qui a justement un entretien pour travailler chez eux. Adamas prévoit de faire jouer toute l’entreprise à un jeu de réalité virtuelle nommé Cosplay pendant trois jours. Quel est le but de cet homme ?

Zoran Adamas vous propose de jouer à détruire 1T (…). Qui n’a jamais rêvé de tout casser, d’envoyer paître son patron, de mettre le feu à son bureau ?

On se retrouve dans une époque post révolution. Le fossé entre les riches et les pauvres c’est encore creusé, un mur  » de protection » a été dressé autour de la ville qui nous fait un peu penser à Berlin ou au projet de Trump d’ailleurs. Il faut passer toute une barrière de sécurité pour rentrer dans cette ville afin d’y travailler. La banlieue est pauvre, mais pour ce qu’on y voit ses habitants n’y sont pas malheureux.

Il n’en reste pas moins que les riches sont des Hommes avec leurs perfidies et leurs envies de richesse et de gloire. Rien ne change, quel que soit le monde.

Une certaine « caste », élevée par Adamas, a un enseignement qui frôle le fantastique. Une pointe de magie et d’émerveillement pour ce roman.  Entre génie et avancée technologique, cette histoire permet de révéler bien plus qu’une fiction. Elle met à nue l’âme de l’humanité qui pensant se cacher derrière certains masques se permet les pires ignominies.

Vous l’aurez compris, j’ai aimé cette lecture qui me fait d’ailleurs penser à « Player one » de Ernest Cline pour son côté jeu vidéo et son monde en perdition.Je vous conseille dans rentrer dans le Cosplay afin de croiser  un Zorro avec un bazooka ou Gandhi avec un semi-automatique ! Un excellent moment de détente et un univers qu’on ne retrouve qu’ici !

cosplay

 

Ce roman est le premier d’une trilogie, il est sorti dans un premier temps sous le titre Cosplay chez HC Editions. Ne vous trompez pas, se sont bien les deux mêmes romans !

 

 

 

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : C’est contagieuxA lu ciné
En négatif : Lyvres Babélio  » YvesParis »

Mon score:4-5-bis

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

On ne discute pas les ordres de Zoran Adamas. S’il veut détruire, il détruira. S’il veut jouer, le monde jouera. En se faisant engager chez 1T, compagnie au bord de la faillite rachetée par le redoutable homme d’affaires, la jeune Katie est invitée avec les autres salariés à plonger dans l’univers virtuel d’un jeu de rôle : le Cosplay. Devenu anonyme derrière son masque, chacun révèle sa véritable humanité : calomnie, délation et règlements de comptes plongent l’entreprise dans le chaos. La partie peut commencer…  » Un savant mélange de culture geek mâtinée de références orientales dans l’air du temps, pour une chronique sociale avant-gardiste.  » Direct Matin  » Pour peu que vous ayez apprécié Dumas, Verne, Tolkien ou K. Dick, cet ouvrage va vite pour vous devenir addictif !  » Patrick Coulon – Marseille l’Hebdo

 

 

 

 

Publicités

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s