Les brumes de l’apparence – Frédérique Deghelt

Quoi de mieux sur mon lieu de vacances ( L’Ecosse) que de lire une histoire de sorcière, de fantômes ..C’était l’endroit idéal !

Gabrielle vient d’hériter d’une propriété à la campagne. Elle, qui est mariée avec un chirurgien plastique et qui a une entreprise d’événementielle qui fonctionne très bien, ne se voit absolument pas vivre dans cette forêt et cette maison. Afin de vendre ce bien, elle doit se rendre sur place. Bizarrement, elle va faire la connaissance d’un lieu particulier, une tante cachée et va découvrir l’histoire sombre de sa famille.

Hier nos ancêtres tenaient pour fariboles et magie notre réalité d’aujourd’hui. Nous les traitons d’arriérés, nous rions de ces hommes qui ont cru que la Terre était plate, et nous faisons la même erreur.Dans un autre système vibratoire qui ne nous permet pas de les voir spontanément, les âmes sont des énergies qui peuvent se tenir près de nous. Vous verrez ou vous ne verrez pas, suivant l’époque de cette découverte,que dès que les hommes sauront cela, avec preuves indiscutables et scientifiques, ils considéreront avec mépris les pauvres arriérés que nous sommes de ne pas l’avoir compris et découvert assez vite.

On pourrait lire ce livre comme un roman fantastique, pour ma part j’ai plus ressenti une lecture de spiritualité, de philosophie.  Une ouverture d’esprit. Loin de moi toutes croyances ou tous regards sur la religion, la réflexion de l’après-mort… D’ailleurs, ce roman est bien loin d’un texte religieux puisqu’il s’en éloigne. Bref, c’est une lecture sur la vie, sa réflexion, sa façon de l’appréhender. Ses illusions et désillusions, avec un thème plus léger.

Une écriture douce voir poétique qui vous immerge dans ce roman avec une atmosphère fantomatique. Mais par moment, j’ai malheureusement trouvé certains passages un peu lourds. Notamment, certains discours du personnage Richard qui m’ont légèrement égaré.

Un roman sympathique pour un public averti.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : ioseven7 ; lecturesdebrigt
En négatif  ou plus mitigé : levoyagedelola ; lalivrophile

Mon score:

  • Originalité 3-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Quand un notaire de province lui annonce qu’elle hérite d’une masure au milieu de nulle part dans l’isolement d’une forêt, décidée dans l’instant à s’en débarrasser, Gabrielle (Parisienne, quarante ans), s’élance sur les routes de France pour rejoindre l’inattendu lieu-dit, signer sans état d’âme actes de propriété et autres mandats de mise en vente, agir avec rigueur et efficacité.
Un paysage, un enchevêtrement d’arbres et de ronces à l’abandon, où se trouve blottie depuis des décennies une maison dont une seule pièce demeure à l’abri du ciel, dix hectares alentours, traversés par le bruissement d’une rivière et d’une nature dévorante. Tel est le territoire que découvre Gabrielle, insensible à la beauté étrange voire menaçante des lieux, après des heures de route.
Contrainte de passer la nuit sur place, isolée, sans réseau téléphonique, Gabrielle s’endort sans avoir peur. Mais son sommeil est peuplé de rêves, d’odeurs de fleurs blanches et de présences.
Dans les jours qui suivent, toutes sortes de circonstances vont l’obliger à admettre ce qu’elle refuse de croire : certains lieux, certaines personnes peuvent entretenir avec l’au-delà une relation particulière. Gabrielle en fait désormais partie : elle se découvre médium.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s