Le Diable s’habille en licorne – Stanislas Petrosky

Le retour du curé Requiem ! Le troisième opus est toujours aussi déjanté, drôle sur fond d’intrigue policière.

Requiem est appelé pour une affaire d’exorcisme (rappelle-toi c’est tout de même son véritable job et pas celui de faire le mariole dans des histoires de truands ). Le voilà en plein coeur du carnaval de Dunkerque ( pas celui de Rio, car le Requiem n’a pas l’intention de se mettre un plume dans le … enfin tu as compris ). Y’a un os bien entendu ! La gamine à désenvoûter est morte et en plus ce n’est pas vraiment certain que le mec en chaleur soit de la partie sur ce coup-là ! En plus, on se retrouve en plein monde catho. Bref, notre cureton enquête dans son milieu.

Crois-moi, sur l’échelle de la connerie il est coincé sur l’un des barreaux les plus hauts.

Le ton est donné ! Comme pour les deux premiers volumes Je m’appelle requiem et je t’… et Dieu Pardonne, Lui pas ! l’auteur met une intimité entre son personnage et nous. Puisque parfois, il s’adresse directement à nous ! D’ailleurs, son lectorat doit être essentiellement féminin puisque nous avons le droit à  » Ma lectrice adorée  » ou des petits mots doux comme celui-ci. Si tu es un mec, ne sois pas offusqué, car le curé il aime beaucoup, mais vraiment beaucoup les femmes, voilà la raison 😉

Les titres sont en Latin avec des traductions en bas de pages, mais attention des traductions à la Requiem. D’ailleurs, j’en profite pour remercier l’auteur, car c’était un peu mon regret dans le précédent, ne pas avoir la solution aux contrepèteries.

En parlant de bas de page, l’auteur nous papote. C’est une caractéristique fidèle à cette série. Mon seul bémol, sur la première partie du roman, la récurrence d’auto promo pour les 2 tomes précédents.

L’histoire est comme d’habitude riche. On quitte le monde nazie pour le monde catho extrémiste. Il est bon de ne pas oublier que dans toutes religions, il y a des kamikazes,  des êtres qui tuent pour leur Dieu. Requiem se donne à cœur joie  pour vous le rappeler. On retrouve Régis (le pote flic ) et Cécile ( qui prend de plus en plus de place dans la vie de Requiem ).

Le plaisir de cette série reste l’humour. On se marre du début à la fin ! Les jeux de mots, réparties fusent à tour de bras. Un antidépresseur pour les personnes qui n’ont pas l’esprit étriqué. Car il faut avec une ouverture sur le monde, aimer le second degré et parfois l’humour noir.

Mon enfant, va en paix ! Tu peux lire ce roman sans problème. Dans sa très grande bonté, Stanislas Petrosky a fait en sorte qu’il soit lisible de tous !

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : sophie songe – les lectures d’amandine

En négatif ou plus mitigé : non trouvé

Mon score:

  • Originalité 4-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Requiem, votre curé préféré est de retour ! En plein carnaval de Dunkerque on fait venir notre prêtre quelque peu hors norme pour un véritable cas d’exorcisme. Notre héros est, il faut l’avouer, un peu étonné par cette divine mission, non pas qu’il ne croit pas au démon, c’est quand même un petit peu son boulot, mais il se méfie, c’est tout. Il faut dire que les festivités donnent lieux à de sacrés fiestas mais aussi à de sordides décès. Des lycéens meurent les uns après les autres, après avoir ingurgités des bonbons aux saveurs bien peu catholiques. Requiem réussira-t-il à démanteler ce trafic de « licorne » et à sauver le carnaval ? Vous le découvrirez dans ce troisième tome des aventures de Requiem, le plus déjanté des serviteurs du Seigneur…

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s