Une sirène à Paris – Mathias Malzieu

Mathias MALZIEU, c’est de la poésie acidulée . Des bains de marshmallow. Etre au milieu d’un arc en ciel sucré au parfum de fleur. Mathias Malzieu c’est un univers où la magie fait en sorte de vous extraire de votre réalité pour vous transporter au cœur des mots. De SES mots.

Ses personnages sont attachants. Même si les descriptions physiques ne sont pas très développées, on sait que ses personnages sont beaux. Ils resplendissent de leur humanité.

Gaspard NEIGE a la quarantaine bien tassé, mais est resté très rêveur. Il se déplace en patin à roulettes, même pendant la grande crue de la Seine. Son monde à lui, c’est la péniche de sa grand-mère et son patrimoine familial. Toute sa routine se trouve bouleversée lorsqu’il essaie de sauver une sirène blessée.

Il la regardait. Cette fille si belle qui le prévenait gentiment qu’elle allait lui briser le cœur. Il la trouvait drôle. Rien n’est plus sexy que le cerveau d’une fille avec de l’humour dedans. Les seins, les fesses, la bouche sont des amuse-gueules délicieux, mais le partenaire des longues aventures, c’est l’humour.

Encore une fois, j’ai été émerveillé par sa capacité à modifier les couleurs. Je connais tous les lieux parisiens présents dans ce roman et pourtant il y avait comme un filtre irisé. Comme si j’étais parachuté dans un monde parallèle où les gens sont plus beaux, plus avenants.

Après l’homme volcanjournal d’un vampire en pyjama et le plus petit baiser jamais recensé, je vous conseille une nouvelle fois de vous projeter dans la douceur des mots de l’auteur. Et pour les plus durs d’entre vous, oui je vous connais certain me diront qu’il faut des morts , et bien il y en a ! Vous aurez même une course-poursuite, des larmes et un enlèvement. 😉 Mais le tout de façon féerique !

un peu de douceur n’a jamais fait de mal.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : quand opheliteemmabooks

En négatif ou plus mitigé :

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Juin 2016, la Seine est en crue et Gaspard Neige trouve sur les quais une sirène blessée qu’il ramène chez lui. Elle lui explique que tous les hommes qui entendent sa voix tombent amoureux d’elle et en meurent, mais, convaincu que son cœur est immunisé depuis sa rupture, Gaspard décide de la garder jusqu’au lendemain dans sa baignoire.

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s