Surface – Olivier Norek

Oui je sais j’ai mis du temps pour lire ce roman. J’ai attendu volontairement, pour diverses raisons que je vous explique en dessous.

Il y a l’avant-après Noémie. L’avant est une flic du 36, chef d’équipe, amoureuse, qui a tout pour réussir. L’après est une femme brisée, qui a perdu ses repères, sa vie et risque de perdre son métier. La cassure est une intervention qui a très mal tourné, Noémie n’a pas perdu la vie, mais elle a perdu une partie de son visage et tant d’autres choses.

Galvanisée par la présence de son équipe à la file derrière elle, rendue invincible par la main posée sur son épaule, puisque c’était celle d’Adriel, son second, son homme de confiance, son homme tout court depuis deux ans, elle avança.

Un coup de pied dans la porte de la chambre. Une déflagration en même temps qu’une lumière vive.

Alors pourquoi ce laps de temps ? Il faut bien vous avouer que j’avais très envie de découvrir ce roman, mais il fallait encore me laisser le temps de digérer le précédent Entre deux mondes , certains livres vous émeuvent plus que d’autres et je n’étais pas prête à lire Surface sans faire de comparaison. Je n’aurai pas été honnête dans mon retour lecture. De plus, je voulais absolument m’éloigner du « tapage médiatique et bloguesque » de ce roman. Je n’ai lu aucune critique et donc je ne suis influencée pas aucun ami.

Revenons à notre histoire. Olivier Norek reste très fidèle à sa plume imagée et son humanité qui en fait un grand auteur. Elle lui confère un côté très touchant et ses personnages en débordent. Ici, Noémie est une femme forte, exceptionnelle qu’on essaie de mettre au rebut. Il dépeint un côté abject de sa hiérarchie. On pourrait également crier au salop l’ex petit-copain, mais, honnêtement, n’ayant jamais été confronté à ce genre de chose, comment juger. Une part de moi peut comprendre.

On quitte le 93, l’équipe de flic de Coste. Oui vous avez raison le précédent aussi, mais je le classe à part. Surface, pose des bases pour constituer une nouvelle équipe à suivre. Outre le personnage de Noémie, l’équipe de policier sur place est attachante et le chef de la fluviale intrigant. Pourquoi intrigant ? Il est peut-être trop beau pour être vrai, de mon point de vue. Trop parfait, trop conciliant, trop je ne m’arrête pas à l’aspect physique.

Il ne se passe jamais rien en province. Tout est à Paris. On pourrait effectivement le croire, mais notre personnage principal va plonger tête baissée dans les remous d’une vieille histoire. C’est qu’en province, on cache très bien les secrets et lorsque les cadavres remontent à la surface alors c’est un merdier assuré !

Olivier Norek nous offre encore un très bon polar qui défile à une vitesse folle entre nos mains. Pas facile de rebondir après un livre comme Entre deux monde, mais il l’a fait avec brio.

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.

En Positif : CamalongaDomiclire/

En négatif ou plus mitigé : L’oeil dem

  • Originalité
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture :

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture.
Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier… Comment se reconstruire dans de telles conditions ?
Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier…

7 commentaires

  1. Une sacrée pépite celui-là ❤️ j’ai rendez vous avec Victor Coste. Tu vois je ne fais pas comme les autres moi non plus. J’espère que Noémie reviendra. Merci pour cette jolie chronique 🙏😘

    Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai lu que le premier, j’ai acheté les deux autres puisqu’il paraît qu’ils sont encore mieux. 💕 Quant à entre deux mondes, je comprends ta réaction. Tu as bien fait de prendre ton temps. ❤️😘

        J'aime

        1. C’est comme un vieux vin… il se bonifie 😂 donc le 2eme est meilleur que le 1er mais moins bon que le 3eme 😁 maintenant des 5 livres de l’auteur mon coeur bat fort pour Entre deux mondes 😍😍 bisous ma jolie 😘😘😘

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s