Les Silences – Amélie Antoine

Bon les amis, je viens de me prendre une claque ! Voilà, c’est dit ! Les Silences d’Amélie Antoine est un petit bijou à lire de toute urgence.

Édouard Bresson est l’humoriste chéri des Français. Il fait salle comble, tout le monde l’aime et connais ses sketchs par cœur. Il a une vie de rêve que tout le monde envie. Mais quand le rideau tombe, quand est-il des paillettes et des spots, qui est Edouard, est-il si enviable que ça ? Non, car il lui manque l’amour de son fils.

Tu sais, je suis persuadée que la plupart des artistes ont un besoin de reconnaissance et d’affection supérieur aux autres, ils ont en eux cette soif viscérale d’être appréciés, d’être aimés.

Ce roman est déjà paru aux Editions Michel Lafon sous le titre   » Quand on a que l’humour ». Pour ma part, je trouve que le nouveau titre est justement plein de sens, bien plus proche de l’histoire et finalement moins trompeur sur le sujet. Car ce livre n’est absolument pas un roman humoristique, mais au contraire il est profond, viscéral et vous transperce le cœur.

J’ai pleuré oui, je l’avoue, j’ai pleuré sur la détresse du personnage d’Edouard. Sur sa pudeur, son besoin d’être aimé et de se punir, sur sa démonstration d’amour pour son fils.

J’ai pleuré sur son fils, qui part à la recherche de ce père dont il ignore tout, mais dont il sait qu’il lui en veut, il a cette colère en lui que rien n’apaise. Malgré tout il va essayer de combler ce manque, celui d’un père. Il est facile de juger, beaucoup moins de comprendre.

Amélie Antoine m’a donc complètement chamboulé. La construction de ce roman est intelligente. Construit en deux parties : La première est celle d’Edouard, la seconde celle de son fils. La première est un mélange de présent et de flash-back afin de connaitre l’histoire d’Edouard, la seconde est une quête. La première a l’originalité de terminer un chapitre par une phrase qui commencera le suivant, la seconde égraine les mois.

L’écriture de l’auteur est bouleversante, pleine d’humanité. Tout à fait ce que j’aime. Ce roman m’a transpercé le cœur, effleuré mon âme. Je ne souhaite qu’une chose, qu’il fasse de même avec vous !

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : Emotions – sorbetkiwi

En négatif ou plus mitigé : la rousse bouquine

Mon score:

  • Originalité 5-5-bis
  • Facilité de lecture
  • Charge émotionnelle
  • Dépaysement
  • Addictif
  • Instructif
  • Absence de longueur
  • Humour
  • Crédibilité
  • Coup de cœur

Quatrième de couverture:

Édouard Bresson est l’humoriste préféré des Français. Le moindre de ses spectacles se joue à guichets fermés. Mais, à chaque tournée, au premier rang, une place reste désespérément vide. Et, à chaque fois, son cœur se déchire un peu plus.
La France entière l’adule et l’envie.
La France entière, sauf son fils, qui ne vient jamais l’applaudir, parce qu’il le déteste de l’avoir négligé toute son enfance.
Que faire quand on réalise qu’il est peut-être désormais trop tard pour rattraper ses erreurs ?
Imaginez un homme qui a tout, absolument tout pour être heureux.
Sauf l’essentiel.

Ce roman a paru initialement sous le titre  » Quand on a que l’humour » aux éditions Michel Lafon

 

Publicités

9 commentaires

  1. Oooh merci d’avoir cité ma chronique, ça me fait très plaisir ! Et je suis d’accord avec toi sur tout ce que tu dis, et notamment sur le fait que le nouveau titre correspond encore mieux à l’histoire. Je viens de recevoir Les secrets et j’ai Sans elle dans ma PAL, le début du mois d’avril sera donc full Amélie Antoine 😀

    J'aime

  2. Tu vois que je ne t’avais pas menti sur la marchandise ;-). un roman inoubliable, on a ressenti les mêmes choses.
    Pour ma part, j’adore le titre initial et je trouve le nouveau bien trop banal pour un roman qui ne l’est pas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s